Freddie Mercury Forever

ibex et wreckage et sour milk sea

25 Décembre 2021 Publié dans #Musique

 

pub de liverpool 1969

Le Dovedale Towers, pub de Liverpool au-dessus duquel Freddie Mercury a vécu courant 1969.

 
Freddie Bulsara en 1969

 

Une apparition d’Ibex a lieu entre le 9 septembre et début octobre 1969 au Sink, un petit club de Liverpool. Un enregistrement de trente-cinq minutes sur bande magnétique est réalisé dont la quasi-totalité a été perdue.

Ancien membre de Wreckage, Mike Bersin se souvient que Freddie avait «sollicité» l'idée d'appeler le groupe Wreckage, même si personne n'était très enthousiaste à ce sujet. Puis Freddie lui a téléphoné un soir en lui disant: «Les autres s'en moquent. Comment vous sentez-vous?" Mike a répondu: "S'ils sont d'accord, alors très bien."

C'est à cette période que Freddie sortait avec une fille nommée Rose Pearson.

Selon les témoins, le chanteur se tient au pied de la scène, au niveau du public. Ce soir-là, les membres de Smile jouent dans un club de la même ville. La légende, propagée par de nombreux biographes mais jamais confirmée, veut que Roger Taylor et Brian May aient rejoint Freddie Bulsara sur scène pour jouer quelques-uns de leurs propres morceaux.

L’enregistrement sonore, de durée trop limitée, ne garde aucune trace de cette possible rencontre musicale. De son propre chef, vers la fin de l’année 1969, Bulsara choisit de rebaptiser Ibex ; le groupe devient Wreckage (« Naufrage »).

Freddie Bulsara a écrit la majorité des morceaux du groupe

Une des anecdotes les plus souvent rapportées à propos de Freddie Bulsara daterait de ce dernier soir début novembre 1969 . Son pied de microphone ayant cassé ou encore refusé de tenir à la bonne hauteur, il l’aurait dévissé complètement pour n’en conserver que la partie supérieure et l’inclure à son jeu de scène, accessoire devenu ensuite un incontournable des apparitions sur scène de Freddie Mercury et indissociable de son image médiatique en tant que chanteur de Queen

Arrivée dans le groupe "SOUR MILK SEA"

Après la séparation du groupe, Freddie Bulsara souhaite passer à autre chose et répond à une annonce du célèbre Melody Maker : « le groupe Sour Milk Sea recherche un chanteur ». L’audition a lieu le 6 février 1970

Le rythme des concerts est bien supérieur à ce que ce dernier a connu jusqu’alors, puisque Sour Milk Sea tourne environ trois fois par semaine

Le seul concert notable du groupe a lieu à Oxford en mars 1970. Selon un entretien paru le lendemain dans la presse locale, Chris Chesney et Freddie Bulsara ont commencé, peu de temps auparavant, à écrire ensemble en reprenant certains éléments de compositions préparées pour Ibex ; Freddie qui s’impose sur scène, vole aussi la vedette sur la photo de presse réalisée à cette occasion.

L’arrivée du nouveau chanteur, créatif mais dominateur, détériore les relations entre les membres du groupe. Chesney évoque un « manque de cohésion » dû aux origines et influences de Bulsara, très différentes des leurs. C’est la fin de Sour Milk Sea, mais c’est toujours sur la même formation que Freddie Bulsara garde un œil : Smile

Chris Chesney répond à une interview concernant l'arrivée de Freddie Bulsara dans le groupe Sour Milk Sea :

Est ce que le groupe a évolué après l'arrivée de Freddie ?

J'écrivais une partie des paroles des chansons et Freddie avait avec lui ses compositions personnelles il a adapté certaines de nos chansons à ses propres paroles.

Parmi ces titres, certaines sont ils devenus des morceaux pour Queen ?

Cela s'entend sur l'album dont le titre "Liar" inspiré du titre "Lover" de Sour Milk Sea !

Comment est ce que vous décriveriez Freddie tel qu'il est arrivé dans le groupe ?

Il était une combinaison de deux personnalités, extraverti et extrêmement timide  ! Il y avait le Freddie public exubérant et le Freddie privé très réservé mais toujours dans une attitude scénique.

Lors du casting il a commencé à chanter et à faire beaucoup de mouvement, nous nous sommes dit c'est le gars que nous cherchions !

Avez vous revu Freddie après son départ ?

Oui quelquefois, il avait un magasin à Kensington, je parlais avec lui simplement, car il ne se prenait pas pour une popstar. Il était abordable. Notre groupe a éclaté car nous avions des problèmes d'argent. Nous avons refait notre vie chacun de notre côté. 

31 octobre 1969 : 

  • Cancer on My Mind (Bulsara)
  • Vagabond Outcast (Bulsara)
  • F.E.W.A. (Bulsara) – odszyfrowane przez Chrisa Chesneya (gitarzystę Sour Milk Sea) jako skrót od „Feeling Ended, Worn Away”
  • Without You (Bulsara)
  • One More Train (Bulsara)
  • Lover (Bulsara. Bersin)
  • Jailhouse Rock – cover Elvisa Presleya
  • Crossroads – cover bluesowej piosenki Cross Roads Blues, rozsławionej m.in. przez Cream
  • 1983/Rain – medley utworów Jimiego Henrixa (z ulubionego albumu Freddiego – Electric Ladyland) oraz The Beatles
  • We’re Going Wrong – cover Cream
  • Communication Breakdown – cover Led Zeppelin
  • Boogle – prawdopodobnie utwór instrumentalny duetu Bulsara-Bersin
  • Universal Theme (Bulsara?)
  • Blag-A-Blues (Bulsara)
  • Green (Bulsara)
  • Rock Me Baby – bluesowy standard, rozsławiony przez B.B. Kinga
  • Let Me Love You – cover Jeffry’ego Roda, zainspirowany wersją Jeffa Becka

Freddie sortait déjà la barre du micro de son support pour pouvoir se déplacer, car il ne restait pas en place sur la scène.

Le premier concert de Freddie et Sour Milk Sea eut lieu au printemps 1970 à l'hôtel Randolph d'Oxford . C'était l'un des plus grands hôtels de la ville. De plus, le seul autre concert de Freddie avec le groupe dont les membres du groupe se souviennent a eu lieu le 20 mars 1970 au Higfield Parish Hall à Headington (Oxford). 

Cependant, queenconcerts.com mentionne également une troisième date, le 28 mars 1970 au Temple de Lower Wardour Street à Londres. Il n'y a pas de setlist connue pour aucune de ces performances, cependant, comme le concert Ibex à Bolton, la performance du 20 mars a été documentée dans la presse -

Avec ses cheveux noirs flottants et sa tenue de velours sophistiquée, il respirait l'indifférence et le style. Il avait plusieurs années de plus que les garçons de Sour Milk Sea, et remarquer. Il s'est présenté comme "Fred Bull". "Il avait beaucoup de charisme, c'est pourquoi nous l'avons choisi", se souvient Jeremy "Rubber" Gallop, devenu plus tard professeur de guitare et décédé d'un cancer .

Aux auditions, il était normal d'avoir quatre ou cinq mauvais candidats, seulement nous avions deux autres prétendants de taille : un garçon noir qui avait la voix de Dieu mais pas le look de Freddie, et la chanteuse folk Bridget St John, qui devint plus tard connu comme « la version féminine de John Martyn ».

 Freddie a rejoint le groupe et s'est sali les mains. En peu de temps, Sour Milk Sea a réussi à faire un show de grande envergure dans le hall de l'hôtel Randolph, fréquenté par de jeunes hommes de la haute société en tenues chics. "Notre son n'était pas très bon", a admis Gallop. 

- Freddie a réussi à avoir un contrôle total sur le public avec juste son immense agressivité et sa beauté. Il était très articulé, affecté et vaniteux. Je me souviens qu'un jour il est venu chez moi et s'est regardé dans le miroir, s'agitant avec ses longs cheveux. Il a dit : « J'ai l'air bien aujourd'hui. Tu ne crois pas, Rubber ? Je n'avais que 18 ans et je ne trouvais pas ça très drôle. 

Le seul autre concert majeur que Sour Milk Sea a joué avec Freddie en tant que chanteur principal était lors d'un événement caritatif Shelter pour les sans-abri qui s'est tenu au High Parish Hall à Headington, Oxford, en mars 1970.

Avant que Freddie ne rejoigne l'équipe, Chesney vivait et travaillait en étroite collaboration avec Jeremy Gallop. Cependant, Bulsara a demandé à Dummett de vivre avec lui à Barnes. 

C'est aussi arrivé. Le duo a commencé à créer ensemble et à travailler sur quelques chansons de la période Ibex -  Lover ,  Blag  ou  FEWA Chesney rappelle qu'ils travaillaient bien ensemble, ils se comprenaient parfaitement, mais le groupe a perdu son identité blues, surtout quand Freddie Bulsara a décidé de jouer du rock 'n roll medley avec  Jailhouse Rock  et  Lucille au premier plan. 

De plus, Rubber et Dummett ont commencé à se sauter à la gorge. Bientôt  Gallop en eut marre : « Je me souviens quand il voulait nous apprendre à jouer à Lover. On s'est tous dit, surtout moi - Merde, ce n'est pas dans ça qu'on veut rentrer !" et ajoute « J'en ai fini avec l'équipe.

 Je pouvais voir que Chris soutenait la façon de penser de Freddie, alors je suis parti. J'étais plus orienté pop, et à cette époque la pop n'était pas cool (…) Il y avait beaucoup d'antagonismes à l'époque - pas entre Freddie et moi - mais entre Chris et moi. Nous en avions marre l'un de l'autre. Heureusement, nous sommes de nouveau bons amis depuis plus de 25 ans. »

Le départ de Rubber a également marqué la  faillite du reste de l'équipe car Gallop a parrainé presque tout l'équipement. Chesney, qui a ainsi perdu sa guitare, a dû déménager à Reading pendant plusieurs mois, où il a travaillé dans une boulangerie afin de récolter des fonds pour un nouvel instrument. Il prévoyait de créer bientôt un autre groupe avec Freddie. À son tour,  Rob Tyrell  est parti avec Gallop vers une autre équipe.  Sour Milk Sea a pratiquement cessé d'exister.

L'arrivée de Freddie, créatif mais dominateur, a causé la détérioration des relations entre les membres du groupe; Galop et Chesney, après des années d'amitié,  Sour Milk Sea se sont disputés et ils ont décidés de se séparer au printemps 1970.

Freddie Bulsara

En 1968, avec Paul Milne à la basse et Original Williams (qui, dans les années 1980, s'est retrouvé dans The Cure.), le groupe « jouait des laboratoires d'arts, comme on les appelait alors », se souvient Chris. "Les gens venaient, se déshabillaient et criaient de la poésie."

Inspiré par la chanson éponyme de George Harrison enregistrée par Jackie Lomax, le groupe devient Sour Milk Sea fin 1968. Un autre écolier public, le batteur Robert Tyrell, qui avait auparavant joué derrière Mike Rutherford et Anthony Phillips à Charterhouse, dans un pré-Genesis groupe appelé l'Anon, bientôt remplacé Williams.

La première performance de Sour Milk Sea a eu lieu à l'hôtel de ville de Guildford, soutenant PP Arnold et la majorité de leurs autres apparitions impliquaient l'ouverture d'actes prometteurs comme Taste, Blodwyn Pig, Deep Purple et Junior's Eyes. Bien que le groupe soit devenu professionnel en juin 1969 et ait eu son propre public important, attirant un public d'environ 100 personnes, ils ont senti qu'ils avaient besoin d'un petit quelque chose en plus. Freddie Bulsara était juste le ticket.

Rob Tyrell se souvient l'avoir vu pour la première fois : « Freddie a auditionné avec nous dans un club de jeunes dans la crypte d'une église de Dorking. Nous avons tous été époustouflés. Il était très confiant. Je ne pense pas qu'il ait été très surpris lorsque nous lui avons proposé le poste. Jeremy Gallop confirme : « Il avait un charisme immense, c'est pourquoi nous l'avons choisi. Bien que nous n'ayons eu que l'embarras du choix ce jour-là.

Normalement, aux auditions, vous aviez quatre ou cinq gars qui étaient nuls, mais nous avions deux autres prétendants sérieux. L'un était un Noir, qui avait la voix de Dieu, mais il n'avait pas l'apparence de Fred, et l'autre était Bridget St. John. Chris Chesney : « Je me souviens que Freddie était très énergique et se déplaçait beaucoup lors de l'audition, venant me montrer le micro pendant les solos de guitare. Il était impressionnant. Il y a eu une ambiance immédiate.

Il avait une grande portée vocale. Il a chanté fausset; personne d'autre n'avait la bouteille pour le faire. Il a dit "Faites vos propres chansons et j'inventerai mes propres mots". C'était très intelligent et très bon. "Quand Freddie a rejoint," continue Chris, "Nous étions sur une lancée. Nous avions l'habitude de jouer deux ou trois concerts par semaine et nous avons continué à le faire. Je pense que nous avons joué au Temple dans Lower Wardour Street avec Freddie, le concert d'Oxford et quelques autres.

Le concert d'Oxford s'est déroulé dans la salle de bal de l'hôtel Randolph, l'un des plus grands de la ville. "C'était comme une fête de société, des debs en robes et tout ça", se souvient Chris. "Je me souviens que notre son n'était pas génial." Jeremy Gallop ajoute: "Freddie a définitivement réussi à mettre ce que les gens étaient là dans la paume de sa main, juste par sa pure agressivité et sa beauté.

Il était très posy, très campeur et assez vaniteux. Je me souviens qu'il est venu chez moi et qu'il s'est regardé dans le miroir, piquant ses longs cheveux. Il a dit 'J'ai l'air bien aujourd'hui. Tu ne penses pas à Caoutchouc ? J'ai pensé, 'Va te faire foutre !' Je n'avais que dix-huit ans à l'époque et je ne pensais pas que c'était drôle, maintenant c'est hilarant.

Le seul autre concert mettant en vedette Freddie dont les autres membres de Sour Milk Sea sont certains était un avantage pour l'association caritative pour sans-abri 'Shelter', organisé à la salle paroissiale de Highfield à Headington, Oxford, le 20 mars 1970 - quelques semaines seulement avant que Freddie ne fasse équipe. avec Brian May et Roger Taylor dans un nouveau groupe. "C'était probablement le dernier concert que nous avons joué avec lui", remarque Chris Chesney.

Assez étonnamment pour un concert aussi discret, tout comme le spectacle Bolton d'Ibex, l'apparition de Sour Milk Sea à Headington, a également fait le journal local. Cette fois, c'était le "Oxford Mail" et incroyablement, le journal comprenait également une photo du groupe avec Freddie - le seul cliché connu de lui avec Sour Milk Sea. Généralement, Freddie est le seul à regarder la caméra. L'article comprenait une interview du groupe car les parents de Chris Chesney étaient des célébrités mineures. Il a également fait remarquer que le chanteur Freddie Bulsara n'était arrivé qu'il y a "quelques semaines" et a cité sa chanson "Lover".

Plus important encore, comme Chris l'a dit au journal à l'époque : « Je ne pense pas que nous soyons comme n'importe quel autre groupe. Notre approche est basée sur nos relations les uns avec les autres. Ces relations étaient très prometteuses, mais pleines de dangers, comme Chris l'a vite découvert. "Je restais avec 'Rubber' à l'époque." Il raconte.

"Puis Freddie m'a demandé de rester avec lui à Barnes. Alors je l'ai fait, et nous avons commencé à écrire des chansons ensemble, en nous mettant dans la tête l'un de l'autre. Ses accords étaient un peu bizarres. Ils ont enfreint toutes les règles. F-Sharp mineur à F retour à A.

C'était totalement nouveau pour moi. Je pensais que tout cela était très actuel et que nous pouvions mélanger nos deux approches ensemble. Chris poursuit : « Nous avons fait deux ou trois des chansons de Freddie. Il avait du matériel de l'époque d'Ibex, notamment "Lover", "Blag" et "FEWA". Il était doué pour les paroles et nous avons écrit quelques numéros, de grandes pièces d'opéra. Operatic dans le sens où ils se sont décomposés en parties de guitare solo, puis reconstitués vocalement.

Je ne peux pas me rappeler comment ils s'appelaient. Il a également introduit des couvertures étranges comme 'Jailhouse Rock'. Nous n'avions jamais envisagé de jouer Elvis ou "Lucille" de Little Richard. Ensuite, il a eu son petit medley rock 'n' roll, qui a poussé le groupe dans une direction showbiz, ce que j'ai aimé. Il avait aussi beaucoup de mise en scène. J'avais une bonne relation avec Freddie et il aimait la façon dont je me déplaçais sur scène.

Nous étions comme Bowie et Ronson, où nous étions physiquement liés les uns aux autres sur scène ». Personne à Ibex, Wreckage ou Sour Milk Sea n'avait soupçonné que Freddie était gay. En effet, Mike Bersin l'a souligné ; "Freddie avait une petite amie, Mary Austin à l'époque". "La sexualité ambiguë était la norme à l'époque." se souvient Chris Chesney. « Vous ne l'avez pas remis en question. Quiconque l'a fait était totalement décalé. L'amitié de Chris et Freddie était platonique, mais proche : « Il voulait me coiffer, me donner des vêtements à porter, et la relation entre nous est devenue assez forte. 'Rubber' s'est vite rendu compte qu'il n'y avait rien pour lui.

En fin de compte, la créativité de Freddie et sa volonté de contrôle au sein du groupe ont eu un effet catastrophique sur Sour Milk Sea. Gallop et Chesney étaient amis depuis l'école et avaient travaillé ensemble pendant plus de deux ans, mais quelques mois après l'arrivée de Freddie, ils étaient à la gorge l'un de l'autre. Chris Chesney : « Quand Freddie a rejoint le groupe, le groupe a perdu sa concentration. La cohésion entre nous quatre était considérablement affaiblie.

Musicalement, nous étions plus pastoraux que ce que faisait Freddie, il venait d'un endroit différent. Il était fortement dans Led Zeppelin. Je pensais que les frictions musicales étaient très excitantes. Nous sommes devenus non basés sur le blues, alors qu'avant nous étions bloqués sur ce modèle R&B ». "Freddie a très vite voulu nous changer", ajoute Jeremy Gallop.

"Je me souviens de lui essayant de nous faire apprendre 'Lover'. Je me souviens encore comment ça s'est passé. Nous pensions tous – moi surtout – 'Putain de merde, ce n'est pas comme ça que nous voulons aller !' Si seulement nous pouvions revivre la vie…

Mais Freddie était un homme très gentil. C'était un très bon arbitre. Chris et moi avions l'habitude de nous disputer comme des fous. J'avais l'habitude de me disputer avec le bassiste – et d'être battu – et Fred était toujours celui qui calmait la situation avec diplomatie. Sur scène, Freddie est devenu une personnalité différente - il était aussi électrique qu'il l'était plus tard dans sa vie. Sinon, il était plutôt calme. Je me souviendrai toujours de lui étant étrangement calme et très bien élevé.

Extrêmement bien élevé, en fait. Ma mère l'aimait. Jérémie poursuit : « Assez honteusement, j'ai mis fin au groupe. Je pouvais voir que Chris était du côté de la façon de penser de Freddie, alors je suis parti. C'était plus pop, et à cette époque, la pop n'était pas cool. Sour Milk Sea a toujours été un groupe fougueux. Capricieux. Et ça tirait à sa fin de toute façon, en fait. Il y avait pas mal d'hostilité là-bas à ce moment-là – pas entre Freddie et moi – mais entre Chris et moi.

Nous en avions assez l'un de l'autre. Heureusement, nous sommes à nouveau de bons amis maintenant, 25 ans plus tard. "Lorsque Sour Milk Sea s'est séparé, ce fut un choc terrible", admet Chris, "C'était assez acrimonieux. Rubber avait essentiellement financé le groupe en achetant tout l'équipement, alors il a repris sa Gibson SG Standard sur laquelle je jouais et mon stack Marshall, et j'étais plutôt foutu. Je n'avais que dix-huit ans. Notre batteur, Rob Tyrell, est parti avec Rubber dans un autre groupe, et je suis allé travailler dans la boulangerie Huntley & Palmer à Reading pendant des mois pour avoir l'argent pour acheter ma propre guitare.

J'avais l'intention de former un autre groupe avec Freddie, mais ne pas avoir de guitare et pas beaucoup d'argent a mis le holà à l'idée. "Nous avons aimé Freddie", admet Rob Tyrell. «Il était amusant, mais il était assez intrigant d'une certaine manière. Il avait d'autres choses à cuisiner. Je pouvais sentir dans mes os qu'il ne s'intéressait pas vraiment à nous. Il savait qu'il était bon. Il nous a utilisés comme une sorte de tremplin. Freddie avait traversé trois groupes différents en moins de sept mois.

Et ensuite ? "Il a finalement persuadé Brian et Roger de former ce groupe", se souvient Mike Bersin. Se connaissant et s'observant depuis un certain temps, Freddie, Brian et Roger étaient plus compatibles que Freddie ne l'avait été avec des inconnus tels que Chris Chesney et Jeremy Gallop. Tout ce dont le nouveau groupe avait besoin était un nom. L'été précédent, les membres d'Ibex, Mike Bersin en particulier, avaient commencé à qualifier Freddie, et même Roger Taylor, de «reines» ou de «vieilles reines».

Et Freddie était évidemment loin d'être opposé au terme. Brian et Roger ont proposé la grande danse (de la trilogie "Out of the Silent Planet" de CS Lewis) comme suggestion pour leur nouvelle tenue. "Mais ils décident que Queen est plus directe", ajoute Mike Bersin. Cela avait bien sûr été le choix de Freddie. À ce moment-là, Freddie avait également changé de nom. Bulsara était trop exotique, trop Zanzibar.

L'explication de son remplacement vient de Chris Chesney "Freddie était une Vierge, et Mercure était sa planète dirigeante." "Plus tard", conclut Chris, "lorsqu'ils ont auditionné John Deacon, Freddie m'a proposé de venir jouer avec Queen. Je n'avais pas joué depuis des mois, mais ils voulaient que je jamme un peu avec Roger et John. C'était vraiment gênant, car la guitare de Brian était injouable si vous avez l'habitude de jouer sur une vraie guitare commerciale. Ce n'était pas ce que je voulais faire. Et de toute façon, à ce moment-là, je sentais qu'ils avaient la chimie parfaite dans Queen.

Qu'est-il arrivé à Freddie  ? Eh bien, à peu près au même moment  , Tim Staffell a quitté l'équipe Smile... et Freddie commence avec Smile

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article