Freddie Mercury et Queen Fan club France et Région Bourgogne

Freddie Mercury Forever

L'enfance de Farrokh Bulsara

L’enfance de Freddie Mercury

 

Maison d’enfance en Inde où Farrokh a grandit, elle est devenue un Hôtel
 
 
Freddie a 7 mois
Freddie a 7 mois
 
 
 Sa mère feuilletant l'album photo de son fils
 
 

Les parents Jer Bulsara (1922-2016) s'est éteint dans son sommeil  le 13 novembre à l'âge de 94 ans et de Bomi Bulsara (1908-2003) percepteur du royaume sont membres de la communauté Parsî, de religion zoroastrienne (religion qui béni le feu et encourage ses rêves) , sont de Bombay en Inde archipel au large de la Tanzanie, Sa soeur naîtra en 1952 elle s’appelle Kashmira. 

Fonctionnaires britanniques, ses parents l’envoient poursuivre ses études auprès de sa tante du côté maternel, en Inde, en 1953 à l’âge de 8 ans.

Son père Bomi Bulsara était comptable pour le bureau colonial Britannique à Zanzibar. Grâce à ce poste  Freddie a grandit dans un milieu aisé, il avait une nourrice, un chauffeur et un chef cuistot.

C’est un excellent élève mais très indiscipliné. Il ne tient pas en place. Il prend des cours de boxe pour se défouler, ses copains disaient que c’était un champion au regard de braise.. Farrokh est rebaptisé par les élèves de l’école “Dents de lapin” le nom de Farrokh trop dur à prononcer ils l’appellent Freddie à l’école de Saint Peter en Inde. Il ne se trouve pas beau.

Ecole St Peters School

Il découvre la musique à la radio au pensionnat. Il porte la banane après avoir monté un groupe The Hectics. Il se fait renvoyer de l’école car il loupe tous ses diplômes.

Il reste à Zanzibar à l’âge de 17 ans, pendant un an. Lorsqu’un coup d’état militaire secoue l’archipel, la famille aisée sont menacés ils font leur valise pour l’Angleterre. Mais 1964 il effacera son enfance. Il n’en reparlera jamais. La famille s’installe à Londres.

Egalement du tennis de table.

Adresse de la « St Peter’s Boys School » : Near Baby Point,  Panchgani, Satara, Maharashtra 412805, Inde

Etudes musicales À PANCHGANI -Inde

Hectics

Il fréquente le pensionnat dès l’âge de 7 ans : la St Peter’s School.  Il entre en classe de CE1 le 14 février 1955. Il y passera 10 année de sa vie d'enfant. Le jeune Farrokh s’y fera des amis y restera jusqu’en 1962, il a donc 16 ans lorsqu’il quitte l’Inde. Durant 9 ans il apprit le piano et le chant. Il y découvre une jeune artiste qui l’enchante et il en fera son mentor, qui s’appelle Lata Mangesjkar. Elle suggère à ses parents de lui payer des cours de chant. Il ne verra ses parents qu'une seule fois par an, c'est sa tante Jer qui porte le même prénom que sa mère qui veillera sur lui. Une autre tante Sheroo qui veillera aussi sur lui.

Farrokh a 12 ans, il forme son premier groupe avec ses copains d’école : The Hectics (qui veut dire « Les survoltés »). Les musiques d’origine Indienne en 1958 et Farrokh devient le pianiste du groupe après avoir appris le piano dans l’établissement.

Farrokh Bulsara. En gujarati, “Farrokh” signifie “beau, heureux” deviendra Frederick Bulsara dit Freddie par ses copains. C’est en 1970, l’année de création du groupe Queen, que le chanteur changera de nom en référence au producteur de disques label américain “Mercury Records”. Ce qui n'a jamais été prouvé.

Mais d'après Brian May c'est la chanson "My Fairy King" qui lui inspira le nom de Mercury. À partir de ce moment, c’est le nom Frederick Mercury qui apparaissait sur sa pièce d’identité. Il était d’ailleurs furieux lorsque quelqu’un l’appelait Farrokh.

Lorsqu’il rejoint le groupe “Smile” Il se fait appeler Freddie Bulsara en 1970 ou Fred

Farrokh Bulsara 17 ans

1964 – La famille de Freddie Bulsara doit retourner à Zanzibar pour des raisons professionnelles, Freddie est alors âgé de 17 ans, la révolution de Zanzibar, qui chasse le sultan , la famille repart au Royaume Unis avec Freddie et leur fille  cadette Kashmira.

La mère de Freddie répondait souvent aux interviews et c'est lors d'une interview en 2012 en septembre 2012 au journal The Telegraph , où elle revient sur les images de son fils lors de la cérémonie de clôture des jeux olympiques de Londres, elle expliquera qu'il y a eu des diffusions d'images de John Lennon, mais qu'il y a eu plus d'applaudissements pour Freddie.

Sa mère disait qu'elle ressentait toujours sa présence et qu'elle était fière que son fils ne soit jamais oublié.

Et qu'autant de gens l'aiment à travers le monde entier.

 

Naissance de Farrokh Bulsara né le 5 septembre 1946 à Stone Town dans le protectorat de Zanzibar . Bulsara provient de la ville de Bulsar dans l’état Indien.

Lors des absences des parents de Farrokh, il se rend au café  amlur's lieu de rendez vous de ses copains de la communauté parsee, ce café se trouvant en face de chez lui.

Il va régulièrement à la plage après la classe. Il s'assoit sur un rocher et regarde les bateaux partir l'Inde ou vers l'Europe. Il rêve de partir voyager.

L'éducation que le jeune Bulsara reçoit n'a rien à voir avec une éducation orientale. Farrokh reçoit une instruction plutôt anglophone il entend parler le sawahili la langue local de Zanzibar et l'anglais.

Farrokh à l'âge de 7 mois avec sa mère et sa nourrice Sabina qui s'en ai occupé jusqu'à l'âge de 4 ansFarrokh à l'âge de 7 mois avec sa mère et sa nourrice Sabina qui s'en ai occupé jusqu'à l'âge de 4 ans

Farrokh à l'âge de 7 mois avec sa mère et sa nourrice Sabina qui s'en ai occupé jusqu'à l'âge de 4 ans

Farrokh Bulsara bébé, sa photo de nourrisson 7 mois avait été exposé dans la vitrine par le photographe qui a remporté un prix grâce à Farrokh
Farrokh Bulsara bébé, sa photo de nourrisson 7 mois avait été exposé dans la vitrine par le photographe qui a remporté un prix grâce à Farrokh
Farrokh Bulsara bébé, sa photo de nourrisson 7 mois avait été exposé dans la vitrine par le photographe qui a remporté un prix grâce à Farrokh

Farrokh Bulsara bébé, sa photo de nourrisson 7 mois avait été exposé dans la vitrine par le photographe qui a remporté un prix grâce à Farrokh

Freddie posant avec la coupe qu’il a gagné comme meilleur joueur de cricket de l’école St. Peter’s, en Inde. Jer sa mère pensait que c'était cet épisode qui lui avait donné l'idée d'écrire la chanson Bicycle Race  Freddie posant avec la coupe qu’il a gagné comme meilleur joueur de cricket de l’école St. Peter’s, en Inde. Jer sa mère pensait que c'était cet épisode qui lui avait donné l'idée d'écrire la chanson Bicycle Race  

Freddie posant avec la coupe qu’il a gagné comme meilleur joueur de cricket de l’école St. Peter’s, en Inde. Jer sa mère pensait que c'était cet épisode qui lui avait donné l'idée d'écrire la chanson Bicycle Race  

Récompense deuxième place de saut en hauteur, regardez sur la médaille l'écusson avec le phoenix de l'école St PeterRécompense deuxième place de saut en hauteur, regardez sur la médaille l'écusson avec le phoenix de l'école St PeterRécompense deuxième place de saut en hauteur, regardez sur la médaille l'écusson avec le phoenix de l'école St Peter

Récompense deuxième place de saut en hauteur, regardez sur la médaille l'écusson avec le phoenix de l'école St Peter

Freddie 7 ans a une petite sœur, Kashmira Bulsara. Elle se souvient que son frère a toujours eu de nombreux talents, et elle estime que c’est sa tante qui lui a inculqué l’amour de la musique, en apprenant à Freddie à jouer du piano à la maison et à l’école où il atteint le niveau 4.Freddie 7 ans a une petite sœur, Kashmira Bulsara. Elle se souvient que son frère a toujours eu de nombreux talents, et elle estime que c’est sa tante qui lui a inculqué l’amour de la musique, en apprenant à Freddie à jouer du piano à la maison et à l’école où il atteint le niveau 4.

Freddie 7 ans a une petite sœur, Kashmira Bulsara. Elle se souvient que son frère a toujours eu de nombreux talents, et elle estime que c’est sa tante qui lui a inculqué l’amour de la musique, en apprenant à Freddie à jouer du piano à la maison et à l’école où il atteint le niveau 4.

Freddie en Inde Le 4e anniversaire de Freddie à Zanzibar. Il porte le chapeau de prière et la couronne commémorative du zoroastrisme.
Freddie en Inde Le 4e anniversaire de Freddie à Zanzibar. Il porte le chapeau de prière et la couronne commémorative du zoroastrisme.
Freddie en Inde Le 4e anniversaire de Freddie à Zanzibar. Il porte le chapeau de prière et la couronne commémorative du zoroastrisme.
Freddie en Inde Le 4e anniversaire de Freddie à Zanzibar. Il porte le chapeau de prière et la couronne commémorative du zoroastrisme.
Freddie en Inde Le 4e anniversaire de Freddie à Zanzibar. Il porte le chapeau de prière et la couronne commémorative du zoroastrisme.
Freddie en Inde Le 4e anniversaire de Freddie à Zanzibar. Il porte le chapeau de prière et la couronne commémorative du zoroastrisme.
Freddie en Inde Le 4e anniversaire de Freddie à Zanzibar. Il porte le chapeau de prière et la couronne commémorative du zoroastrisme.
Freddie en Inde Le 4e anniversaire de Freddie à Zanzibar. Il porte le chapeau de prière et la couronne commémorative du zoroastrisme.
Freddie en Inde Le 4e anniversaire de Freddie à Zanzibar. Il porte le chapeau de prière et la couronne commémorative du zoroastrisme.
Freddie en Inde Le 4e anniversaire de Freddie à Zanzibar. Il porte le chapeau de prière et la couronne commémorative du zoroastrisme.
Freddie en Inde Le 4e anniversaire de Freddie à Zanzibar. Il porte le chapeau de prière et la couronne commémorative du zoroastrisme.

Freddie en Inde Le 4e anniversaire de Freddie à Zanzibar. Il porte le chapeau de prière et la couronne commémorative du zoroastrisme.

Panchgani J'étais… un enfant précoce, et mes parents pensaient que l'internat me ferait du bien. Quand j'avais environ 7 ans, ils m'ont mis dans un en Inde. Mon éducation a subi un changement radical, mais cela semble avoir fonctionné, je pense. FREDDIE MERCURY

Farrokh Bulsara enfantFarrokh Bulsara enfantFarrokh Bulsara enfant

Farrokh Bulsara enfant

4 è anniversaire de Farrokh pour une bénédiction une cérémonie appelée navjote est célébrée au sein du temple du feu parsis4 è anniversaire de Farrokh pour une bénédiction une cérémonie appelée navjote est célébrée au sein du temple du feu parsis

4 è anniversaire de Farrokh pour une bénédiction une cérémonie appelée navjote est célébrée au sein du temple du feu parsis

Par ce rite, Farrokh entre dans l'armée d'Ormazd (Dieu Ahurz Mazda, figure du bien et de la lumière) contre Ahriman (l'incarnation du Mal).

En 1951 il entre à l'école Missionary de Zanzibar il a 5 ans. 

Farrokh Bulsara 4 ans le jour de son anniversaire

Farrokh est vétu d'une tunique de coton blanc, censée représenté la pureté et muni d'une ceinture en laine d'agneau "le kûsti" qu'il noue et dénoue cinq fois par jour tout en récitant ses prières durant la période d'initiation.

En suivant ce rituel, il apprendra à devenir un frère pour chaque membre de sa communauté. Epauler, protéger, accueillir l'un de ses membres constitue un devoir. Cette cérémonie marque sa naissance à l'âge d'homme annonce une cruelle nouvelle pour le jeune Farrokh : la séparation d'avec son foyer.

Il part en Inde près de Bombay , afin de mener des études. Il fera 2000 km en bateau en route vers l'école St Peters School.

Le voyage durera 8 semaines. Arrivé à Bombay il est perdu par cette grande ville de 16 millions d'habitants.

Arrivé à quai sa tante maternelle Sherii Khory l'attend, c'est vers elle qu'il passera ses vacances et elle s'occupera de lui. Puis le placera à l'école St Peter's Church of England à Panchgani

Arrivé à Bombay, il repart en Train jusqu'à l'école St Peter l'internat où il pleurera chaque nuit, et puis il se rapproche de ses camarades. Il observe le phénix qui est installé sur le portail et demande au professeur la signification de ce qu'il y a écrit : "UT PROSSIM"  (Peut être bénéfique) ce qui lui répond veut dire A quoi sert il a un homme de posséder le monde, s'il y perd son âme !

Le règlement est strict, lever à 6 heures et coucher à 21 heures et il fallait obéir aux ordres : Freddie s'est confié  : "Il fallait faire ce que l'on veut ordonnait de faire ; donc pas de discussion. Je faisais ce qu'on attendais de moi, du mieux que je pouvais en tout cas. J'ai appris très vite à me prendre en charge, à assurer les arrières. J'ai soudainement dû grandir terriblement vite "!

Ils portent un uniforme kaki ou de flanelle grise, une veste bleu marine ou noire côtelée, chemise blanc et si nécessaire une cravate rouge ou pourpre.

Une fois par semaine il se retrouve à la chorale et Farrokh aime chanter. La musique et le dessin semble être les deux arts qui lui plaisent le plus.  Il écrit des poèmes et fait de nombreux dessins. 

La solitude lui pèse et il s'enferme dans la création. Il est réservé mais aime la compagnie des autres. Mais les autres le nurnomme "Bucky" (dent de lapin)  à cause de ses dents", il doit apprendre à se défendre et il commence la boxe anglaise.  Sa mère écrit à l'institution pour dénoncer le fait que son fils fait un sport violent ce qui est contraire à ses principes. 

Le directeur lui propose le tennis de table et la course de fond qu'il n'apprécie pas.

De 1955 à 1963 il restera en Inde puis en 1963 il revient à Zanzibar à l'école Catholique St Joseph jusqu'en 1964

Il y restera jusqu'à son départ pour l'Angleterre.

Ses camarades le surnomme maintenant Freddie, il s'habitue à ce nouveau nom qui lui plait bien.

Il aime de plus en plus faire parti de la chorale de l'école et il demande à sa mère s'il peut suivre des cours de musique, il envoie un lettre à sa mère qui lui donnera son autorisation il prendra des cours avec le professeur  Davis qui lui découvre des prédispositions au chant. A Zanzibar il écoutait du rock, de l'opéra, du jazz. Son professeur écrit encore à ses parents pour leur demander de l'inscrire à des cours d'approfondissement particulier.

Au détriment des autres cours, Freddie se donne à fond dans le chant. Il acquiert son diplôme  "un certificat de grade IV en pratique et en théorie musicales, sa mère et sa tante sont les premières à écouter ses prouesses musicales.

Freddie fait parti de la troupe du théâtre de l'école St Peter et ça lui plait. Il s'inscrit aux cours d'art dramatique.

Sa mère dira qu'il aimait le théâtre et toutes les activités artistiques et se mettre en avant.

Freddie n'a jamais manifesté la moindre intention de suivre la carrière bureaucratique de son père. Sa mère avait exprimé le désir qu'il étudie le droit, mais Freddie s'ennuyait à l'idée de travailler dans un bureau. Étant très réservé et retenu, le couple Bulsara avait peu de contacts physiques avec leurs enfants, comme Freddie l'a révélé plus tard à sa petite amie Barbara Valentin et à son partenaire Jim Hutton. Lorsque la famille vivait encore à Zanzibar, la baby-sitter, Sabine, s'occupait des enfants tous les jours.

Farrokh 9 ans et Kashmira

 Si, d'une part, Freddie et Kashmira n'ont pas reçu de fessée, ils n'ont pas eu beaucoup de câlins non plus. Selon Jim, Freddie se demandait parfois si un manque d'affection dans la petite enfance avait été responsable de "l'obsession courante de l'amour physique à l'âge adulte... Un désir qui se manifestait trop souvent sous la forme de relations sexuelles". ne pouvait généralement pas séparer une chose de l'autre. Le sexe n'avait jamais remplacé ce dont il avait le plus besoin : de l'affection… une preuve que quelqu'un l'aimait. Il était assez puéril à ce sujet. Par exemple, toutes les caresses et caresses qu'il a faites aux chats, en fait, étaient ce qu'il s'attendait à recevoir.

Kashmira : Le 14 février 1955, selon les registres scolaires officiels, à seulement 8 ans, Freddie - toujours Farrokh - a été inscrit en tant que "Farookh Bomi Bulsara" (notez que l'orthographe du nom est différente de celle sur l'acte de naissance) à l'école St Peter's Church of England à Panchgani dans sa troisième année d'école primaire. Il y restera une décennie, ne voyant ses parents qu'un mois par an pendant l'été.

 Il n'est pas surprenant qu'il se soit éloigné de ses parents, comme en témoignent les lettres respectueuses mais non sentimentales qu'il leur a écrites. Freddie a été encouragé à rester ferme et courageux, mais il est impossible d'imaginer qu'il ne se serait pas senti vulnérable et seul si loin de chez lui, sans même le luxe d'un téléphone qui lui permettrait de parler à ses parents quand ils lui manquaient. , qu'il fréquentait. 

"Il avait 6 ans quand je suis née, donc nous n'avons passé qu'un an ensemble. Même si, J'ai toujours su à quel point mon fier frère aîné me protégeait", se souvient sa sœur, Kashmira, lors d'une interview au Mail dimanche en novembre 2000. Parfois il creuse avec la sœur de mon père à Bombay, ou avec la sœur de ma mère, et c'est elle qui l'a fait commencer à jouer du piano et à dessiner. Il avait un talent pour tout. J'étais jaloux, bien sûr. Mes parents gardaient toutes ses newsletters.

Néanmoins, envoyer un petit garçon timide comme Freddie dans un lycée si loin était probablement la plus grosse erreur qu'ils aient jamais commise. Certains enfants semblent plus accepter que d'autres une séparation prolongée de leur famille. Pour Freddie, un garçon sensible et, selon lui, un peu collant, la séparation à tout juste 8 ans était, au début, insupportable. La nuit, il pleurait de dormir dans le petit lit du dortoir, entouré de 19 autres garçons frissonnants, également des nouveaux arrivants.

Freddie a 16 ans au pensionnat en Inde en fin de scolaritéFreddie a 16 ans au pensionnat en Inde en fin de scolarité

Freddie a 16 ans au pensionnat en Inde en fin de scolarité

Mercury Phoenix Trust | Kashmira s'est mariée et à eu deux enfants, elle s'est investie lors de la cérémonie du Freddie For A Day organisé le 5 septembre  pour récolter des fonds pour la fondation  Mercury Phoenix Trust qui lutte contre le sida.Mercury Phoenix Trust | Kashmira s'est mariée et à eu deux enfants, elle s'est investie lors de la cérémonie du Freddie For A Day organisé le 5 septembre  pour récolter des fonds pour la fondation  Mercury Phoenix Trust qui lutte contre le sida.

Mercury Phoenix Trust | Kashmira s'est mariée et à eu deux enfants, elle s'est investie lors de la cérémonie du Freddie For A Day organisé le 5 septembre  pour récolter des fonds pour la fondation  Mercury Phoenix Trust qui lutte contre le sida.

Suhaas voulait connaître les souvenirs de Freddie de l'Inde et de son enfance.

Comme je l'ai déjà dit ici, Freddie a très peu parlé, voire pas du tout, de sa jeunesse. Ses amis savaient que c'était quelque chose dont il ne voulait pas parler et n'abordaient donc jamais le sujet pendant la conversation. Je n'ai jamais vu d'amis de cette époque ni de parents indiens rendre visite à Freddie chez lui. Peter Freestone

Kerri voulait savoir si Freddie faisait tout un plat de sa mère les jours spéciaux. Assez d'actualité je pense car c'était l'anniversaire de Jer il y a un jour ou deux. Où qu'il soit dans le monde, il téléphonait toujours à sa mère le jour de son anniversaire, de la fête des mères, de Noël et de tout autre jour spécial.

Des fleurs seraient également livrées les jours. Il se souciait profondément de sa mère et trouverait toujours quelque chose de spécial pour elle lors de ses voyages. Je me souviens quand nous avons eu le retard forcé de 12 heures à Tokyo, nous avons fait le tour des magasins pendant des heures pour que Freddie trouve quelque chose pour Jer. Il a finalement opté pour un magnifique collier de perles. Peter Freestone

Salyado veut savoir combien de temps Freddie a vécu en Inde et a-t-il déjà parlé de cette époque. Freddie a commencé l'internat en Inde quand il avait environ 7-8 ans. Ses parents ont décidé qu'il y serait mieux éduqué qu'à Zanzibar où il est né et a vécu. Il y resta jusqu'à ce qu'il quitte l'école à 16 ans. Il y passa la plupart de ses vacances avec des parents car le voyage de retour était si long. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un sujet interdit avec ses amis, lorsque la conversation tournait autour de l'enfance, Freddie devenait inhabituellement calme. Il n'aimait pas du tout se souvenir de ces jours. J'ai dit une fois dans un documentaire, 'si Freddie avait réussi, il serait né à 18 ans à Feltham.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article