Freddie Mercury Forever

l exil en Allemagne de Freddie Mercury

23 Septembre 2021 , Rédigé par Freddie Mercury Forever Publié dans #Amours, #chansons

Un exil Allemand en 1979 qui a duré  3 ans
Sebastien ecke, Freddie, Barbara et ses amis

A l’âge de 33 ans, il part s’installer en Allemagne à Munich  de 1979 à 1985 en faisant des aller retours à Londres. Il est d’abord séduit par un appartement près de Sebastians Platz. Il y restera 3 ans.

Les impôts au Royaume Unis étant exorbitant, Freddie Mercury a préféré s'expatrier en Allemagne, ainsi que de se protéger de sa notoriété, la presse et les fans le traquaient sans relâche.

Il disait que l'Allemagne était son paradis et qu'il pouvait sortir dans la rue et manger des saucisses sans que personne ne lui dise rien.

Munich, paradis du sexe

À la fin des années soixante-dix, Freddie, qui a déjà acquis un pied-à-terre à New York (et, bien sûr, à Londres), il découvre Munich avec ravissement. Il restera trois ans dans la ville bavaroise, alors célèbre pour ses techniques d’enregistrement et sa musique disco qui se répandait dans le monde entier.  Il a pensé à écrire des chansons disco mais les autres membres du groupe n'ont pas adhéré. 

Tout est autorisé personne ne juge le comportement des autres. Les gays se retrouvent les nuits dans les bars, et Freddie est subjugué par ces espaces de liberté. 

Brian May témoigne qu'ils ont tous vécus une vie différente, ils étaient fascinés par le Sugar Shack, une discothèque Rock avec un sound system incroyable.  Freddie se consumait à petit feu entre les répétitions et la fête toute la nuit. Freddie a avoué à Mack Reinhold qu'il arrêterait peut être d'être gay car il aimait les femmes. 

Freddie se rendait souvent chez Mack et se rapprochait beaucoup de sa femme Ingrid et de ses enfants. Il était séduit par le fait de fonder une famille. Mais Mack savait que Freddie vivait de frénésie et de sexe et il ne le voyait pas avec une famille.

Mack raconte que Freddie discutait beaucoup avec son fils Félix et il lui racontait son enfance loin de ses parents.

Il y réside avec ses amis fidèles Joe Fannelli (restaurateur)et Peter Freestone son secrétaire (affublé d’un prénom féminin, Phoebe), secrétaires que l’on pourra considérer comme ses « hommes de confiance » et ses « hommes de compagnie » ou, plus prosaïquement, ses employés de maison. (Qui seront tous deux couchés sur le testament de Freddie, se voyant dotés, chacun, d’une somme de 500 000 livres). Peter Freestone a confirmé qu'il n'avait eu de relation avec Freddie autre que son ami et employé, aucune relation sexuelle entre eux deux.

A cette période, il vit une grande histoire d’amour avec l’actrice autrichienne Barbara Valentin. Il dort parfois chez elle, rue « Stollberg Strasse ». Freddie avait acheté un appartement sur « Hans Sachs Strasse » pour y vivre avec Barbara mais ils se sont séparés et ne s’y sont donc jamais installés. Après 3 ans, Freddie Mercury retourne vivre au Royaume-Uni.

Deux Hommes et une femme

Toujours à Munich, Freddie achète un appartement qu’il partage avec Barbara Valentin. Ils se retrouvaient souvent à trois dans le même lit : Barbara, Freddie, et sa conquête masculine de la soirée. Le choix d’une telle ville repose sur l’esprit de liberté qui y règne pour la communauté homosexuelle ; il y avait notamment un quartier gay où tout était permis. Freddie Mercury tomba amoureux de Winnie Kichberger, un restaurateur. 

Freddie a rompu toute relation avec les deux amants, ayant retrouvé Jim Hutton, coiffeur qu'il avait rencontré dans un bar, celui ci est venu le chercher en Allemagne.  Freddie a malgré tout gardé des contacts amicaux avec Barbara Valentin.

 

Photo : Freddie, accompagné de son amie de l’époque : Barbara Valentin
 
 
Leurs relations s’étant chevauchées, la vie devint insupportable pour les trois hommes, et Freddie revint à Londres en compagnie de Jim Hutton. C’est très vraisemblablement vers cette époque (1986) que le Sida s’est véritablement déclaré.

Selon Peter Freestone, ils avaient beaucoup de points communs, et Freddie était touché par la sincérité de Barbara. Mais lorsque des rumeurs sur leur aventure et sur le fait que le couple allait se marier sont apparues dans la presse, Freddie en a conclu que Barbara voulait attirer l’attention sur elle et était à l’origine de ces fuites. Freddie fut tellement bouleversé par cet épisode qu’il n’a quasiment plus jamais communiqué avec elle durant la dernière partie de sa vie.

Barbara Valentin, Autrichienne 

Il y a eu plus d'hommes que de Femmes dans la vie amoureuse de Freddie Mercury. Mais après Mary Austin c'est Barbara Valentin qui a fait battre le coeur du chanteur lors de son exil en Allemagne. 

Même s'il ne parlait pas la langue ! Ils arrivaient toujours à se comprendre. 

Il ne lui était pas fidèle et elle le savait. C'était la condition pour qu'il reste près d'elle.  Il fréquentait les clubs gays très présents dans la capitale de la Bavière.

Freddie avait également acheté un appartement pour vivre avec elle, mais ils ne sont jamais mis en ménage.

Des articles dans la presse ont fuités laissant penser qu'ils allaient se marier, pensant que c'est Barbara qui aurait pu en parler, s'éloigna d'elle.

Ils ce sont éloignés lorsque Freddie est reparti pour l'Angleterre avec Jim Hutton, ils sont restés bons amis, elle a même participé au clip " It's a Hard Life (1984)

Freddie Mercury 1985

Il a enregistré l'album Mr BAD GUY. Il disait que personne ne le connaissais comme chanteur et qu'il pouvait faire la fête, marcher dans la rue et manger une saucisse sans être dérangé.

L'album n'a pas séduit les fans.  Freddie disait que Mr Bad Guy c'est lui ! (Mauvais garçon en français)

Mr. Bad Guy est le premier album solo de Freddie Mercury, chanteur du groupe britannique Queen. Il est sorti en 1985, pendant une période où Queen avait choisi d'être inactif pour laisser chacun de ses membres travailler à ses projets solos. 
 
Paul Prenter son manager faisait blocage entre les musiciens et Mary Austin, lorsqu'il était en Allemagne. Brian May lors d'une interview l'a précisé et cela a également été mis en avant dans le biopic "Bohemian Rhapsody".
Reinhold Mack et Freddie Mercury
Artiste : Freddie Mercury
Date de sortie : 29 avril 1985
Label : Columbia Records
Producteur : Freddie Mercury, Reinhold Mack
Genres : Rock, Pop rock, Pop, Disco, Synthpop, Post-disco

Peter Freestone déclare : « Il y avait une seconde vie à Munich. Cela leur a donné l'opportunité faire des choses qu'ils ne pouvaient pas faire à la maison, dans le cadre du style de vie rock 'n' roll, pour ainsi dire. Brian et John étaient mariés et Roger avait un partenaire à long terme.

" Peter Freestone poursuit, "Certaines personnes ont découvert qu'elles n'avaient pas la volonté qu'elles pensaient avoir. les activités parascolaires prenaient plus de temps qu'elles n'auraient dû, et parce que les gens n'avaient jamais connu ce genre de liberté auparavant, ils ne s'en sont pas occupés correctement."

Le membre du groupe qui est devenu le plus piégé était le guitariste Brian May, qui déclare lui-même : « Nous avons déménagé à Munich pour nous isoler de la vie normale, alors nous pu me concentrer sur la musique, et nous nous sommes tous retrouvés dans un endroit plutôt malsain. Une période difficile. Nous ne nous entendions pas et nous avions tous des agendas différents. Ca a été une période difficile pour moi, personnellement - des moments sombres." La tourmente de May décrit reflète non seulement la dissolution imminente de son mariage, mais fait également écho le désordre croissant au sein du groupe, car la diversité musicale et la détresse personnelle faire des ravages sur la stabilité de Queen en tant que collectif. 

Peter Freestone conclut : « Dans la formation de Hot Space, il est arrivé un moment où un groupe membre n'irait pas dans le studio si un autre membre s'y trouvait." En conséquence, le taux à laquelle le groupe progressait a considérablement diminué. Dans un cas, à la suite d'une session d'enregistrement exhaustive, Reinhold Mack a proclamé à Freddie Mercury: "Ce serait probablement plus facile de concevoir et de donner naissance à un enfant que de finir Hot Space." Ironiquement, le 16 février 1982, la femme de Reinhold Mack, Ingrid, a donné naissance à un petit garçon, qu'elle et son mari nommèrent à juste titre John-Frederick, en signe de l'enfant parrains et marraines : John Deacon et Freddie Mercury.

Barbara Valentin dans l'appartement criard qu'elle et Freddie ont acheté ensemble au troisième étage d'un immeuble de la HansSachs Strasse, dans ce qui était alors le quartier sordide du Triangle des Bermudes. C'était une maison confortable, pleine de tapis de velours, de rideaux et de canapés. Il y avait des peintures qui semblaient précieuses, des meubles bavarois rustiques et un lustre antique délicat.

 Le buffet était rempli de photos encadrées de la chanteuse et des enfants et petits-enfants de Barbara, ainsi que de plusieurs vidéos et CD de Queen et Freddie Mercury, qu'elle a dit qu'elle n'avait jamais pu voir ou entendre. Tarzan, le « fils » (chat) de 16 ans du couple, somnolait dans un fauteuil capitonné. Barbara a dû mener une longue et amère bataille juridique avec la direction de Queen's pour rester dans l'appartement après la mort de Freddie. 

Du coup, elle avait peur d'en dévoiler trop, et il m'a fallu plusieurs mois pour la convaincre de m'accorder un entretien. "D'autres doivent continuer leur vie", a déclaré Barbara, qui s'est mariée trois fois et est décédée d'un accident vasculaire cérébral en 2002 à l'âge de 61 ans. « Je ne veux blesser personne en parlant de Freddie. J'ai toujours dit : "Que Mary Austin soit la veuve." Jusqu'à présent, j'avais refusé de parler de lui. Barbara, qui avait plus de 50 ans lors de notre rencontre, conservait encore le charme qui a dû séduire la star. 

Avec une carrure large et des seins pleins, l'ex-baronne, un titre qu'elle a acquis lors d'un de ses mariages, a repris l'enceinte. Selon elle, le diamant d'un carat sur son oreille droite avait été le premier cadeau de Freddie. Dans les rues, la célèbre actrice provoquait toujours des rouleaux de cou. Ce que Freddie a vu en Barbara était une femme qui n'aurait pas pu être plus différente de Mary Austin : forte, déterminée et avec son propre nez. 

où Freddie vivait pendant qu'il était à Munich.

La première adresse de Freddie quand nous avons déménagé à Munich pour l'enregistrement de Mister Bad Guy était l'Arabella Haus. Il y a duré une nuit avant d'emménager dans un appartement près de Sebastians Platz. Il a passé quelques nuits dans l'appartement de Barbara sur Stollberg Strasse au-dessus de la cave à huîtres.

Après une courte visite en Angleterre, Freddie, Jim et Joe sont retournés au Stollberg Plaza pendant que l'appartement que Freddie avait acheté avec Barbara sur Hans Sachs Strasse était en cours de construction. Freddie est retourné en Angleterre pour de bon avant que Barbara n'y emménage, donc n'y a jamais passé une nuit. Peter Freestone

Alexander a demandé ce que Freddie pensait de l'Allemagne.

Freddie avait un faible pour l'Allemagne. Même avant son séjour à Munich, il y passait toujours du bon temps. Les publics étaient plus démonstratifs avec leur approbation que de nombreux autres pays, et ils semblaient également plus ouverts à la musique britannique que le Royaume-Uni.

D'autres groupes, par exemple, ont trouvé plus d'approbation à Hambourg et à Berlin-Ouest avant de se faire connaître au Royaume-Uni. Munich est devenue la ville de prédilection de Freddie, d'abord à cause de Mack et des studios Musicland, puis, bien sûr, son long séjour avec Barbara Valentin, qui lui a montré comment explorer les profondeurs cachées de sa ville natale. Ce n'était pas toujours le meilleur des cas, mais il s'amusait. Peter Freestone

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article