Freddie Mercury et Queen Fan club France et Région Bourgogne

Freddie Mercury Forever

La maladie qui est le VIH contractée par Freddie Mercury

Munich, Freddie avait très mal à la gorge et une boule est apparue à l'arrière de la gorge, il l'appelait le champignon Elle venait et repartait puis a fini par rester Une nuit il a eu une quinte de toux, il toussait dans un mouchoir il y avait l'un de ses petits amis dans son lit, qui a dit " Oh Mon dieu je n'aurai jamais cru que je me retrouverai un jour avec une rockstar nu mourant au dessus de moi dans un lit "!

Lorsque Freddie s'est fait contrôler positif a arrêté les rapports sexuels avec Barbara Valentin. C'est en allant en boite de nuit qu'il a annoncé à Barbara son état car il s'était coupé le doigt, et Barbara s'est retrouvé les mains pleines de sang pour l'aider, et Freddie lui a crié, "non ne me touche pas, ne me touche pas ! C'est alors qu'elle a compris qu'il était atteint par la maladie Il avait des marques sur le visage et elle le maquillait pour cacher les marques

Il faisait des remarques disant qu'il ne vivrait pas vieux Il ne savait pas quels étaient les amants qu'il a contaminé

 


Freddie Mercury est tombé malade, fatigue et bouton apparaissant sur le visage. Mary s'est aperçu qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas et lui a demandé d'aller voir le médecin. Un bouton sur sa main est apparu, ainsi que sur son épaule, le médecin a fait un  prélèvement et lui a donné des mauvais résultats. Freddie tu as le SIDA !

Il aurait annoncé à ses musiciens deux ans après le concert du live Aid.

Après avoir eu les résultats, il ne voulait pas que cela se sache. Il ne voulait pas non plus répondre au médecin de peur de savoir. Mary Austin a insisté pour qu'il se fasse dépister. Il avait commencé à avoir des symptômes.

Lorsqu'il a annoncé la mauvaise nouvelle, il a demandé à ce que ses musiciens fassent comme si de rien n'était, il ne voulait pas qu'on s'apitoie sur son sort.

Il se pourrait qu'il ai contracté la maladie vers 1983 au cours de ses tournées aux Etats-Unis. Il est rentré avec des plaies sur la langue et une grosse angine blanche. Une grande fatigue.


 

 

Certificat de décès de Frederick Bulsara

 

 

 

 

Quelques-uns de ses amis très proches, il avait d'abord été testé avec les nouveaux tests HTLV-III/LAV ELISSA en 1985, et les résultats étaient positifs. Cependant, le Dr lui a alors dit que les tests étaient nouveaux et constituaient la première génération de tests jamais publiés - ils étaient encore essentiellement expérimentaux - et qu'il avait depuis été découvert qu'ils avaient en fait donné des faux positifs.

 Ils n'ont pas non plus été conçus pour tester si les patients avaient le « SIDA », ils ont été conçus pour tester l'approvisionnement en sang dans les hôpitaux pour le virus. Cela les a amenés à découvrir que lorsqu'ils étaient utilisés pour tester le virus chez des personnes, ils pouvaient en fait donner des faux positifs. Au départ, cela était considéré par le personnel médical comme une chose «rare», mais à mesure que de plus en plus de personnes étaient testées avec eux, les docteurs étaient derrière les tests, et les docteurs qui effectuaient les tests se rendaient compte que les tests étaient en fait très imparfaits et faux.

les positifs n'étaient pas rares, ils étaient en fait très courants. En fait, ces tests de première génération avaient environ 50 % de chances de donner un faux positif. En conséquence, lors du développement de la prochaine génération de tests, il a été conseillé aux personnes chargées des tests du Dr de faire plusieurs tests et de faire très attention à la manière dont les tests étaient manipulés, stockés et effectués. Par exemple, être enceinte peut entraîner un faux positif, certaines maladies, maladies, etc.

Le Dr aurait dit à Freddie que les tests avaient environ 50 % de chances d'être erronés, il voulait donc que Freddie fasse passer tout un lot de tests, puis ils examineraient les résultats dans leur ensemble (par exemple, le patient aurait 10 tests effectués sur un an environ, et s'ils sont tous positifs (ou la plupart d'entre eux le sont), alors vous êtes plus que probablement positif et ils vous surveilleront pour les symptômes connus, etc. pendant que vous essayez de vivre une vie plus saine.

Fondamentalement, plus vous avez passé de tests, et sur une longue période de temps, plus leur "estimation" éclairée serait essentiellement "précise".) On a dit que Freddie n'était pas amusé par cela, et s'était beaucoup inquiété en attendant que les résultats arrivent, et s'est effondré quand on lui a dit que le test était positif, seulement ensuite pour devenir furieux quand le Dr a poursuivi en disant que les résultats "pourrait" être faux, alors ne vous inquiétez pas car ils devaient faire un lot entier de tests juste pour être sûrs. Il aurait dit au Dr qu'il se sentait bien et qu'il n'allait plus subir l'enfer de ces tests alors qu'ils avaient de si fortes chances de se tromper et qu'il ferait un autre test. quand il y avait un nouveau test, meilleur et beaucoup plus précis disponible.

Freddie avait apparemment été persuadé de passer ce test par quelqu'un dont il était très proche parce qu'on lui avait récemment dit qu'un de ses vieux amis de New York était mort du SIDA, et que quelques autres de ses amis de les États-Unis avaient été diagnostiqués avec le SIDA. C'est "après" qu'il aurait passé ce test qu'il a quitté très brusquement l'Allemagne, sans dire au revoir à personne - pas même Barbara avec qui il vivait à l'époque, ni son amant allemand. Il s'est simplement levé et est parti sans un mot, est retourné au Royaume-Uni et s'est installé avec Jim Hutton, laissant derrière lui son ancien style de vie de fête.

En 1986, il craignait certainement de ne pas aller bien. Il a fait plusieurs commentaires à des personnes qui, rétrospectivement, ont été interprétés comme signifiant qu'il savait ou, à tout le moins, qu'il soupçonnait fortement qu'il était - ou pourrait être - malade.
La tournée magique était aussi la dernière fois qu'il a dit qu'il tournerait parce qu'il ne pouvait plus le faire - le groupe pensait qu'il plaisantait. Mais il avait remarqué qu'il n'avait plus l'énergie qu'il avait avant.

Il n'a été officiellement diagnostiqué avec le SIDA qu'en mai 1987, et selon l'histoire, il l'a gardé pour un très petit nombre de personnes pendant un certain temps pendant qu'il traitait tout.

Le spectacle a continué. Peter Freestone et Joe Fanelli sont les infirmiers de Freddie depuis quelques jours. « J'ai appris à faire ça. Je n'avais pas de choix. Personne d'autre n'aurait pu endosser ce rôle. » Peter hausse les épaules. Freddie a commencé à exclure les autres. Je ne voulais juste pas voir certaines personnes. Comme les parents, par exemple. Ils lui avaient rendu visite chez lui au cours des deux ou trois dernières semaines et avaient l'intention de revenir le samedi avant sa mort. 

Mais il a dit: "Non, je les ai vus." En partie, il ne voulait pas que ses parents le voient dans l'état dans lequel il se trouvait. Il préférerait qu'on se souvienne de lui comme il était avant. C'est pourquoi il a tourné le dos à tant de gens au cours de la dernière année. Parfois, c'était à cause d'un argument stupide et autres. Mais lui et moi connaissions la vraie raison. "Certains amis très proches ont été essentiels à Freddie ces derniers jours : — Dave Clark, Elton et Tony King. Moi et Joe, qui étions infirmiers, avions l'aide de l'hôpital de Westminster, où Freddie avait été soigné. 

Ils ont envoyé un oncologue, qui a tenté de soulager le sarcome de Kaposi, et un dermatologue. « C'est incroyable la rapidité avec laquelle nous apprenons des choses que nous n'aurions jamais imaginé devoir faire. Par exemple, Freddie avait une intraveineuse dans la poitrine, grâce à laquelle nous avons pu administrer le médicament. Ce qui est bien, c'est que ces dernières semaines, il y avait toujours quelqu'un avec lui – Jim, Joe, moi-même – même la nuit. Freddie n'a pas été seul pendant un moment. Gordon Atkinson, médecin et ami de Freddie, a fait ses visites habituelles tout au long de la semaine.

Terry Giddings, le chauffeur, a continué à rouler tous les jours, même si le musicien n'allait nulle part. «Même si elle était enceinte de sept mois, Mary essayait toujours d'aller à la maison tous les jours pour une brève visite afin de continuer son travail. Freddie avait décidé que nous devions garder nos devoirs habituels.

 Peter a écrit plus tard que Bomi et Jer avaient rendu visite à Freddie la semaine de sa mort, accompagné de Kash, Roger et des deux enfants du couple. Ils ont tous pris le thé ensemble, dans la chambre de la star. "Avec un effort surhumain, il a réussi à les divertir pendant deux ou trois heures", déclare Peter dans les mémoires. Freddie les protégeait toujours, leur faisant croire qu'ils n'avaient rien à craindre. Nous avons servi du thé, qui comprenait des sandwichs et des pâtisseries maison.

 Aucun de nous ne savait que ce serait la dernière fois qu'il verrait Freddie vivant. Brian et Anita y sont allés, tout comme Roger et sa partenaire, la mannequin Debbie Leng. Aucun des deux couples ne savait que Freddie était si proche de la mort ni que c'était la dernière fois qu'ils le verraient. "Les deux visites ont été assez rapides", a déclaré Peter. — À leur insu, Freddie disait au revoir. dans la chambre de la star. "Avec un effort surhumain, il a réussi à les divertir pendant deux ou trois heures", déclare Peter dans les mémoires. 

Le 23 novembre, lors d'une longue rencontre avec Jim Beach, Freddie a fait sa dernière déclaration, dans laquelle il admettrait aux fans et au monde qu'il avait le sida. La déclaration a été immédiatement publiée par le publiciste Roxy Meade et a causé un coup terrible à des amis. « Après toutes ces années que nous avons passées à garder ce gigantesque secret, se lamenta Peter, la nouvelle serait diffusée dans le monde entier. 

Après discussion, nous avons accepté les raisons qui le poussaient à adopter une telle attitude. Freddie admettant la maladie de son vivant pourrait avoir de nombreux avantages. Vingt-quatre heures plus tard, Peter Freestone a appelé Jer et Bomi Bulsara pour leur dire ce qu'ils avaient le plus peur d'entendre. Le fils bien-aimé, le Grand Prétendant, était décédé.

Paul a demandé si Freddie soupçonnait qu'il était malade avant son test de dépistage du VIH en 1987.

Je ne sais pas avec certitude, tout ce que je peux faire, c'est en parler. Je suppose que Freddie a peut-être pensé à ça, mais je ne suis pas sûr qu'il se doutait qu'il était malade.

Beaucoup d'entre nous, les humains, avons tendance à penser au pire lorsque nous avons un léger problème de santé. Freddie était au courant de l'apparition du virus VIH / SIDA dans le monde et savait que des amis mouraient de la maladie, donc évidemment cela a joué dans son esprit.

Il a peut-être pensé qu'il était infecté, mais encore une fois, comme beaucoup d'entre nous, il l'a mis au fond de son esprit, pensant que «cela ne m'arrivera pas». Vous devez vous rappeler qu'à l'époque c'était vraiment une condamnation à mort, c'est toujours le cas aujourd'hui, mais maintenant la fin peut être repoussée. Je pense qu'au début de 1987, Freddie avait une bonne idée qu'il était malade, mais a quand même reporté la confirmation aussi longtemps que possible.

Peter Freestone

Damian a posé des questions sur la blessure au pied de Freddie que Brian mentionne dans une interview.

Freddie avait le sarcome de Kaposi sur la plante du pied. Il a reçu un traitement aux rayons X qui a créé une croûte. Au fur et à mesure que la croûte durcissait, les bords tranchants ont commencé à se tourner vers l'intérieur, commençant ainsi à mordre la chair molle du pied de Freddie.

C'était l'une des raisons pour lesquelles Freddie avait des difficultés à marcher, et c'est ce à quoi Brian faisait référence dans l'interview. Peter Freestone

Milos et quelques autres voulaient savoir comment Freddie avait attrapé le VIH/SIDA.

Je ne pense pas que quiconque puisse connaître à 100% la réponse à cette question, tant d'années après l'événement, mais nous pouvons tous faire des suppositions ou des suppositions.

Je pense que, même Freddie l'a supposé, il a contracté le virus lors de rapports sexuels non protégés à la toute fin des années 1970, lors d'une de ses très fréquentes visites aux États-Unis.

Cela a été compris en suivant la progression naturelle de la maladie, en ce sens que vous pouvez généralement avoir le virus du VIH dans votre corps jusqu'à 10 ans avant que des signes visibles n'apparaissent dans votre corps. Peter Freestone

Edward a demandé quelle était la plus grande différence que j'avais remarquée chez Freddie après avoir découvert qu'il était malade.

J'ai vraiment remarqué que Freddie se concentrait davantage sur la réalisation des choses et passait la plupart de son temps à faire de la musique. La musique était la vie de Freddie, et je crois que c'est cet amour de la musique qui lui a donné, ainsi qu'à nous tous, le temps supplémentaire que nous avons eu. Rappelez-vous, on nous a dit en octobre 1989 que Freddie ne verrait peut-être pas Noël 1989, mais il a confondu les médecins et a passé encore 1 an et demi à enregistrer. Peter Freestone

Marco a demandé si l'une des célébrités des Brit Awards de 1990 savait que Freddie était malade. Je devrais répondre non, aucun d'entre eux ne savait spécifiquement que Freddie était malade, mais je soupçonne qu'ils avaient tous leurs soupçons. Beaucoup d'entre eux avaient des amis qui étaient malades en même temps, ils reconnaîtraient donc les symptômes. D'autres verraient une grande différence avec le Freddie qu'ils connaissaient auparavant et penseraient qu'il avait une maladie, pas spécifiquement le VIH / SIDA.

Peter Freestone

Sinead voulait savoir si Freddie était malade pendant le Live Aid. Sachant comment le VIH/SIDA progresse, je dois dire que oui. Si le processus est vrai, qu'il faut jusqu'à 10 ans pour devenir apparent, Freddie a contracté le VIH à la fin des années 70 au début des années 80, donc techniquement, il était malade.

Cela dit, il n'a montré aucun symptôme jusqu'en 1987 et ne s'est jamais plaint de maladie ou de douleur. Il ne s'est pas senti différent lors d'une tournée en 1980 jusqu'à la fin du Magic Tour à Knebworth quand il a dit qu'il se sentait fatigué, mais a mis cela sur le compte de la durée de la tournée et de la taille des lieux qui lui ont beaucoup coûté. car il couvrirait toujours toute la scène même s'ils étaient tellement plus grands. Peter Freestone

Matek a demandé des éclaircissements sur exactement quand Freddie a su qu'il était séropositif. La plupart d'entre vous savent que je m'en tiens à la chronologie du printemps 1987. J'ai vu la marque sur son poignet qui a été biopsiée et Freddie lui-même m'a dit le résultat de cette biopsie environ 6 semaines après qu'elle ait été prise. Freddie aurait pu s'en douter avant cela, mais il n'a jamais fait part de ces soupçons à aucun d'entre nous à Garden Lodge.

Pourquoi Freddie a-t-il soudainement et mystérieusement quitté Munich alors qu'il l'a fait ? Peut-être parce que Garden Lodge était prêt à vivre et qu'il en avait assez des histoires imprimées dans les colonnes de potins des journaux de cette ville au sujet de son mariage imminent avec Barbara. J'aimerais aussi voir tous les NOMBREUX signes indiquant que la tournée Magic allait être la dernière. Peter Freestone

Carolina a demandé si Freddie regrettait son passé lorsqu'il a été diagnostiqué. Comme je l'ai déjà dit, l'une des nombreuses choses que Freddie m'a apprises était de ne jamais rien regretter, car vous perdez du temps, vous avez encore sur quelque chose que vous ne pouvez pas changer, alors même s'il a naturellement pu penser à ce qui s'était passé, il n'a jamais passé beaucoup de temps. des pans entiers de temps à se demander comment il avait attrapé la maladie, pourquoi, quelle personne l'avait infecté….. il avait encore une vie à vivre. Dans son esprit, il aurait pu avoir un accident de voiture le lendemain, donc sa maladie n'aurait alors aucune importance. Peter Freestone

Tracy voulait savoir ce qui avait poussé Freddie à se faire tester pour le VIH. Quand une ecchymose est apparue sur le dos de la main de Freddie, près de son pouce, il a attendu quelques jours, s'attendant à ce qu'elle disparaisse. Après un court laps de temps, ce n'était pas le cas, si quoi que ce soit, il semblait encore plus sombre. 

Freddie a décidé d'aller voir son médecin et de voir si le médecin pouvait l'expliquer à Freddie. Je ne pense pas que Freddie soit allé spécifiquement faire un test de dépistage du VIH, et que c'était l'un des rares tests pour lesquels le médecin a envoyé des demandes. Il a fait une biopsie et a envoyé l'échantillon pour une variété de tests pour voir à quoi ils avaient affaire.

Daniel voulait savoir comment nous faisions face à l'évolution de la maladie de Freddie. Comme je l'ai mentionné récemment, j'ai rarement, voire jamais, vu Freddie maigrir et s'affaiblir. J'étais là tous les jours et j'ai vu cet homme avec un désir de vivre et de vivre. La maladie ne l'a jamais empêché de vouloir acheter plus d'art ou de créer plus de musique. Nous étions impliqués dans l'administration à Freddie de ses médicaments par voie intraveineuse trois fois par jour, mais d'une manière ou d'une autre, la raison pour laquelle nous l'avons fait m'est restée à l'esprit. Il n'y a jamais eu de moment de déni, mais parce que Freddie avait dit que nous devions continuer à gérer chaque jour comme il venait, c'est ce que nous avons fait. Les médecins de Freddie étaient toujours là pour nous donner des conseils et de l'aide, mais une chose qui me reste à l'esprit à ce jour, car c'est quelque chose que nous devons tous gérer à un moment donné, c'est ceci; pendant les derniers jours de la vie de Freddie, chacun de nous a été invité à dire au revoir à Freddie. C'était pour qu'il soit plus à l'aise de nous quitter.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article