My Fairy King

Publié le par Freddie Mercury Forever

Cette chanson est issue de l'album "QUEEN" sorti en 1973, My Fairy King fait référence au domaine de Rhye, un endroit créé par Freddie Mercury et exploré dans "Seven Seas of Rhye", une technique vocale qu'on retrouve dans "Bohémian Rhapsody" .

Freddie s'est inspiré de "Pied Piper of Hamelin" de Robert Browning.

My fairy king aurait inspiré son pseudo Mercury dont le texte " Mother Mercury/look what they've done to me /cannot run/ I cannot hide"

Lorsqu'il se confie à Brian May en lui disant mais cette chanson c 'est ma mère ! C'est ça c'est Mercury mon nom ! Brian May s'est demandé s'il n'était pas en train de devenir fou !

 

Alors Freddie devenu Mercury, sépare complètement le Freddie s'appelant Farrokh Bulsara l'introverti et le Freddie Mercury l'extraverti.

Paroles originales et traduction

My Fairy King
(Mon roi des fées)

 

In the land where horses born with eagles wings
Sur la terre où les chevaux naissent avec des ailes d'aigle
And honey bees have lost their strings
Et où les abeilles ont perdu leur dard
They're singing forever
On entend éternellement des chants
Lions den with fallow deer
Le lion partage sa tanière avec le cerf
And rivers made from wine so clear
Et des rivières de vin limpide
Flow on and on forever
Coulent éternellement
Dragons fly like sarrow's thru the air
Des dragons volent dans le ciel comme des moineaux
And baby lambs where Samson dares
Et où les bébés agneaux osent
To go on on on on on
Partirent encore encore encore encore encore

He rules the air and turns and
Il gouverne l'air et change les marées
My fairy king and can see things that are not
Mon roi des fées peut voir des choses qui n'existent pas

Tides , he guides the
Des marées , il guide
There for you and me , my fairy king
Là pour vous et moi , mon roi des fées

Winds
Des vents
Can do right and nothing wrong
Peut faire seulement le bien et rien de mal

 

Then came man to savage in the night
Puit vint l'homme pour détruire dans la nuit
To run like thieves and to kill like knives
Pour courir comme des voleurs et tuer comme des couteaux
To take away the power from the magic hand
Pour prendre le pouvoir de la main magique
To bring about the ruin to the promised land
Et apporter la ruine à la terre promise

They turn milk into sour
Ils font tourner le lait
Like the blue in the blood of my veins
Comme le sang bleu de mes veines
(why can't you see it ? )
(Pourquoi ne le vois-tu pas? )
Fire burnin' in hell
Le feu brûle en enfer
With the cry of screaming pain
Avec le pleur et le cri de douleur

Son of heaven set me free and let me go
Fils du paradis libère-moi et laisse-moi partir
Sea turns dry no salt from sand
Les mers sont à sec et n'ont plus de sel ni de sable
Seasons fly no helping hand
Les saisons n'envoient plus de main salvatrice
Teeth don't shine like pearls for poor men's eyes
Les dents ne brillent plus comme des perles aux yeux des hommes pauvres

Someone someone
Quelqu'un quelqu'un
Has drained the colour from my wings
A délavé la couleur de mes ailes
Broken my fairy circle ring
Brisé l'anneau de mon roi des fées
And shamed the king in all his pride
Et fais honte au roi dans toute sa fierté
Changed the winds and wronged the tides
A changé les vents et contré les marées
Ho , Mother mercury, look what they've done to me
Ho, Mère du Mercure, regarde ce qu'ils m'ont fait
I cannot run
Je ne peux ni courir
I cannot hide
Ni me cacher

Tim Staffel qui était au collège avec Freddie Bulsara, reconnaît que Freddie d'attribuait déjà le nom de Mercure. Et qu'il l'avait déjà choisi en rapport avec son signe du zodiaque. Et avec le dieu le Mercure il serait une sorte de divinité. Il changera de nom définitivement en 1971 au grand dam de son père qui n'a pas apprécié que son fils renie le nom que leur a transmis ses parents.

Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article