Album The Miracle

Publié le par Freddie Mercury Forever

En janvier 1988, Queen se réunit au studio Townhouse pour commencer son prochain album : The Miracle. Tout le monde savait déjà que Freddie était en très mauvais état. Les signes étaient évidents. Au départ, la gravité de la maladie était discrètement ignorée, jusqu'à ce que cela devienne impossible. 

Un jour, Freddie s'est assis avec Brian, Roger et John et a fait la révélation. « Il a commencé par dire : « Vous savez probablement déjà quel est mon problème, ma maladie », se souvient Brian. «Et à ce moment-là, nous savions déjà en quelque sorte. C'était sous-entendu. Puis il a poursuivi: «Eh bien, c'est tout. Je ne veux pas que ça fasse la moindre différence... Je ne veux pas que les autres le sachent, je ne veux pas en parler, je veux juste continuer ma vie et mon travail jusqu'à ce que je n'aie plus la force. 

Je pense qu'aucun d'entre nous n'oubliera jamais ce jour. Nous nous sommes juste éloignés et avons essayé de le digérer en silence. "Freddie savait que son temps était limité et il voulait vraiment travailler et passer à autre chose", a déclaré Roger. "Il pensait que c'était la meilleure façon de garder le moral, tout en voulant laisser le plus possible à la postérité. 

Freddie Mercury et Mary Austin studio Montreux

Nous sans doute nous avons accepté et l'avons soutenu de toutes nos forces… Mais The Miracle a été un album pénible à faire"Je pense que le travail était la seule chose qui le rendait heureux", a déclaré Mary Austin après la mort de la star. — Cela le faisait se sentir vivant à l'intérieur…

Au lieu que tout perde son plaisir et que la vie se transforme en souffrance… il avait encore quelque chose à quoi aspirer. La vie ne se contentait pas d'emmener Freddie dans sa tombe. 

"Freddie se sentait en sécurité avec le groupe", a ajouté Brian. "Tout s'est déroulé comme d'habitude. Il est probable que nous ayons tous essayé très fort, mais nous essayons d'agir naturellement. Cela semblait fonctionner. 

La voix de Freddie Mercury est présente dans la vidéo

Le 8 octobre, Freddie est arrivé à Barcelone (Espagne) pour le grand festival en plein air La Nit, organisé en présence du roi Juan Carlos, de la reine So a et de la princesse Cristina d'Espagne. Au cours de l'événement, la ville a reçu la torche olympique de Séoul. Freddie et Montserrat ont chanté "Barcelona" avec playback, accompagnés par l'orchestre et le chœur de l'opéra. C'était le point culminant improbable d'une nuit bizarre
qui avait inclus une sélection éclectique d'artistes : José Carreras, le Spandau Ballet, Eddy Grant, Jerry Lee Lewis et Rudolf Noureev.

 Les membres ont passé le reste de 1988 à se concentrer sur des projets individuels. Le groupe se réunit en janvier 1989 pour compléter l'album The MiracleAprès toutes les altercations et mésententes qui rythmaient les séances en studio à chaque fois que quelqu'un n'arrivait pas à imposer sa volonté, le groupe a enfin pu travailler en harmonie. 

Freddie et mes musiciens au Duck House

Le 32e single britannique, " I Want It All ", est sorti en mai, suivi du 16e album. En une semaine, The Miracle était certifié disque de platine. Freddie et Jim Hutton se sont rendus aux Cygnets, la belle maison au bord du lac que le chanteur avait louée à Montreux. La propriété tire son nom du fait qu'il était possible d'y voir les cygnes, ce que Freddie a fait dès son arrivée. Il renomma le lieu Duck House. Roger a trouvé un surnom encore meilleur : "Duckingham Palace". Freddie a passé des heures à marcher autour du lac. L'air de la montagne le revigorait. Il se sent plus en paix à Montreux qu'ailleurs.

Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article