Freddie Mercury Forever

Brian May musicien de Queen

15 Mars 2022 Publié dans #musiciens

Brian Harold May est un musicien, chanteur, auteur-compositeur et astrophysicien britannique, cofondateur et guitariste du groupe de rock Queen avec le batteur Roger Taylor et le chanteur Freddie Mercury. 

Naissance : 19 juillet 1947 à Hampton Hill, au sud-ouest de Londres, Royaume-Uni

Épouse : Anita Dobson (m. 2000), Chrissie Mullen (m. 1977–1988)

Enfants avec Christine Mullen : Emily Ruth May (17.02.1987), Jimmy May (15.06.1978), Louisa May (22.05.1981)

Parents : Ruth May, Harold May

Taille : 1.87 m

Site officiel : https://brianmay.com/

https://brianmay.com/queen-news/2022/07/rhapsody-over-london-fan-guide-and-frequently-asked-questions/

Chaine Youtube :  Voir sa page

Brian May musicien de Queen

Historique de vie du musicien : Brian May

1947 : Naissance de Brian May le 19 juillet à Hampton (Royaume-Uni).
1963 : Il construit sa propre guitare, la « Red Special ».
1964 : Il monte son premier groupe nommé 1984.
1967 : Le 13 mai 1984, le groupe fait la première partie de Jimi Hendrix.
1968 : 1984 se dissout et il monte le groupe Smile avec Tim Staffell et Roger Taylor.
Brian May rencontre Freddie Mercury, alors colocataire de Tim Staffell.
1970 : Tim Staffell quitte le groupe. Il est remplacé par Freddy Mercury. Le groupe se renomme Queen.
1973 : Sortie du premier album éponyme de Queen.
1974 : Sortie de l’album « Sheer Heart Attack » avec le tube « Killer Queen ».
1975 : Sortie de l’incontournable « A Night At The Opera » avec le tube, « Bohemian Rapsody ».

1977 : Sortie de l’album « News Of The World » contenant les titres « We Will Rock You » et « We Are The Champions ».

Brian May épouse Christine Mullen à l'église catholique St Osmund de Barnes, il quitte l'immeuble Earl's Court et achète une maison sur Suffolk Road à Barnes

1978 : Naissance de son fils Jimmy May

1979 : Sortie du premier album live intitulé « Live killers ».
1980 : Sortie de l’album « The Game » avec le titre « Another one bites the dust ».
Queen réalise la BO du film « Flash Gordon » de Mike Hodges.

  • 1981 : Le groupe enregistre en duo avec David Bowie le titre « Under Pressure ».
  • Naissance de sa fille Louisa May

1983 : Queen fait une pause d’un an. Brian May publie un mini album de trois titres « Star fleet project ».
1984 : Sortie de l’album « The Works » avec le tube « I want to break free ».
1986 : Le groupe sort l’album « A Kind Of Magic ». Plusieurs titres se retrouvent sur la BO du film « Highlander » de Rissel Mulcahy.

1987 : Naissance de Emily Ruth May

1988 : Brian May divorce de Christine Mullen dit Chrissie
1991 : L’album « Innuendo » qui contient le tube « The show must go on » sort au mois de janvier.
Freddie Mercury meurt le 23 novembre.
Brian May sort son premier single solo.
1992 : Brian May et Roger Taylor reçoivent le Grammy du « meilleur single » pour « Days of our lives ».
En octobre, Brian May sort son premier album solo, « Back To The Light ».
1995 : Queen sort l’album « Made In Heaven » avec des bandes issues de la dernière session d’enregistrement de Freddie Mercury en 1991.
1998 : Brian May sort l’album « Another World ».

  • 2000 : Il écrit la musique du film « Furia » d’Alexandre Aja.
  • Il épouse Anita Dobson en seconde noce.

2005 : Le groupe Queen se reforme avec un nouveau chanteur, Paul Rodgers, et part en tournée mondiale. Sortie du double album live, « Return Of The Champions », enregistrée lors de la tournée mondiale.
Il a été fait Commandeur de L’Ordre de l’Empire Britannique.

2022 : Il part en tournée avec Roger Taylor et Adam Lambert "Bohemian Tour Europ"

Traduction de la Vidéo

Brian May, le guitariste de Queen, parle de sa relation avec Freddie Mercury (Source)

Lors d’un récent passage sur BBC Radio, le guitariste de Queen, Brian May, a parlé du défunt leader du groupe, Freddie Mercury. Lorsqu’on lui a demandé comment il célébrait l’anniversaire de la mort de Mercury, May a répondu (tel que transcrit et traduit par MetalZone.fr) : “Eh bien, je ne le célèbre pas. Je m’assois juste tranquillement et je réfléchis. Je me sens toujours bizarre ce jour-là.” Il a poursuivi : “Ce n’est pas comme si c’était le seul moment où nous pensons à Freddie, nous pensons à lui tout le temps, il fait partie de nos vies et cela ne pourra jamais changer.

De bien des façons, nous ne pouvons pas passer un jour sans penser à Freddie.” Ensuite, May a parlé du sida et de ce que les musiciens en pensaient à l’époque : “Je me souviens que nous regardions des articles de presse en studio parlant de cette étrange maladie qui avait été découverte à San Francisco, et qui semblait être incurable et toucher les homosexuels.” “Je me souviens que nous en avons parlé brièvement et que nous avons pensé qu’il fallait s’en méfier.

Mais nous n’en avons plus vraiment parlé après ça, Freddie n’en a pas parlé. Cependant, c’était assurément dans un coin de ma tête, et probablement dans la tête de tout le monde pendant un long moment.” “Et environ deux ans et demi plus tard, nous avons commencé à voir Freddie souffrir de quelque chose et nous ne savions pas ce que c’était.

Nous avons commencé à nous poser des questions mais nous n’avons pas eu de véritable conversation à ce sujet pendant très longtemps car cela ne semblait pas approprié. Alors que nous étions au studio à Montreux en Suisse,  il nous a dit : "Écoutez, vous savez ce que je traverse, j’en suis sûr" [et nous a expliqué ce qui se passait].” Il a ajouté : “Il s’avère que Freddie a été contaminé trop tôt.

S’il l’avait eu quelques mois plus tard, il aurait survécu, car on a mis au point un merveilleux cocktail de médicaments qui permet aux personnes atteintes du sida de vivre une vie normale.” “Freddie n’a pas bénéficié de cela. Il a bénéficié des services des plus grands spécialistes de Grande-Bretagne et du monde entier, mais ils n’avaient pas les connaissances nécessaires à l’époque pour le sauver.

Donc, nous serons éternellement tristes que les choses se soient passées ainsi.” Parlant plus en détail de la relation entre les membres du groupe, Brian May a commenté : “Nous étions très, très proches, mais il y avait des sujets dont nous ne parlions pas. C’était l’un d’eux […] et cela pourrait vous surprendre, mais un autre sujet dont nous ne parlions pas était la signification des chansons.”

“Quand on apportait une chanson, on ne disait pas : ‘Oh, j’ai écrit cette chanson sur untel ou untel…’. On n’a jamais fait ça. C’était toujours du genre : "Voici la chanson, voici les paroles, l’air, écoutez et essayons de faire ça’.” “On ne s’est jamais demandé : "De quoi s’agit-il ? Qu’est-ce qu’on essaie de dire ?".

Tout était sous le tapis, non dit. On écrivait en métaphores, je suppose. C’était comme si l’art était à part et ne voulait pas qu’on en parle, il voulait juste être fait. […] C’était très instinctif.”

sous titre en français

Brian May de Queen : "Je ne pense pas que Freddie Mercury aurait été à sa place dans le monde d'aujourd'hui".

Brian May, le guitariste de Queen, affirme que son ami et camarade de groupe Freddie Mercury ne se serait pas bien adapté au monde moderne.

Dans une nouvelle interview accordée au Telegraph (via Louder), le guitariste admet ressentir un certain inconfort à s’adapter au monde moderne en constante évolution, et déclare : “Je ne trouve pas facile de vivre dans le monde d’aujourd’hui.”

Il a ajouté : “Je pense que Freddie [Mercury] aurait été pareil. Freddie avait un franc-parler et, à l’instar de Patrick Moore [astronome anglais décédé] qui était un très bon ami à moi d’une génération précédente, le genre de propos que l’on tenait à l’époque n’est plus autorisé de nos jours. Je ne m’intègre pas très bien et je ne pense pas que Freddie se serait intégré. Patrick Moore n’aurait pas tenu cinq minutes.”

L’interview de May au Telegraph a été réalisée avant que ses commentaires sur la “cancel culture” lors d’un récent événement télévisé sur ITV ne suscitent une certaine controverse. Le guitariste aurait exprimé ses craintes que, dans le climat culturel actuel, Queen “soit obligé d’avoir des personnes de couleurs et de sexes différents et une personne transgenre” pour s’intégrer.

Source

Mais Brian May pense aujourd'hui que Freddie serait encore dans le groupe s'il n'était pas mort. 

Même s'il avait voulu faire son truc en solo il serait toujours revenu dans le groupe.." Freddie est avec nous au quotidien, je pense à lui chaque jour ". Et dans certaines situations, il rirait, il avait tellement d'humour !

 

Brian : — Si nous devions abandonner les carrières qui nous avaient tant demandé d'étudier, nous voulions être d'excellents musiciens. Nous avions tous beaucoup à perdre et ce n'était pas facile. Honnêtement, je ne pense pas que quiconque se soit rendu compte qu'il nous faudrait trois années entières pour arriver à quelque chose. Ce n'était certainement pas un conte de fées. Selon Freddie : « Il est arrivé un moment, deux ou trois ans après nos débuts, où nous avons presque rompu avec le groupe. On avait le sentiment que ça ne marchait pas, il y avait trop de requins dans le business et on s'épuisait trop. Mais quelque chose en nous nous a permis de continuer et nous avons appris des expériences, qu'elles soient bonnes ou mauvaises.

 À une autre occasion, il a contredit la déclaration précédente : « Il n'y a jamais eu de doute, mon cher. Jamais. Je savais que nous pouvions. Je l'ai dit à tous ceux qui m'ont posé cette question. Nous sommes allés dans presque toutes les entreprises avant de décider. Nous ne voulions pas être traités comme n'importe quel autre groupe. "Au fond, nous pensions que nous étions géniaux", a admis Brian plus tard. 

«Je veux dire que nous étions à peu près sûrs de ce que nous faisions. Si quelqu'un nous disait que c'était de la merde, notre réaction était de penser qu'il avait tort, pas que nous étions mauvais. "Nous voulions être les meilleurs", a expliqué Freddie. « Nous ne nous contenterions pas de moins. En d'autres termes, les habitants de Queen ne pensaient pas qu'ils étaient bons

La red Special : son histoire

Brian May, avec l'aide de son père, Harold, termine la fabrication de la Red Special au mois de mars 1963. La majorité du bois utilisé provient du linteau d'une vieille cheminée, qu'un ami de la famille s'apprêtait à jeter.

Le manche est travaillé à la main jusqu'à prendre la forme désirée,  selon Brian May, il reste deux trous de ver dans la guitare. Le manche est ensuite complété par une touche en chêne, comportant 24 frettes. Les inserts sont réalisés à la main à partir de boutons de nacre.

Brian May les dispose d'une façon inhabituelle : deux inserts aux 7e et 19e frettes, et trois aux 12e et 24e. Le corps est constitué de chêne, d'acajou et de contreplaqué latté, faisant de la Red Special une sorte de guitare semi-acoustique.

Lire la suite dans un article spécialement consacré à la guitare qui fait la notoriété de Queen.

Georgia voulait savoir si Freddie avait déjà regardé Eastenders. Comme pour la plupart des feuilletons télévisés, Freddie pouvait les prendre ou les laisser. Il a regardé Eastenders quand il savait que son amie Anita Dobson jouerait une scène importante et il regarderait aussi occasionnellement Coronation Street, mais il n'a jamais vraiment suivi les intrigues et se sentait déçu s'il manquait un épisode. Peter Freestone

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article