Concert 1977 Queen et freddie Mercury avec sa tenue orange et blanche arlequin

Publié le par Freddie Mercury Forever

Freddie salue le public et parle longuement avec lui et leur souhaite une bonne soirée. Se tripotant les cheveux, signe de sa timidité ...

Beaucoup de morceaux joués au piano par Freddie.

Le 6 et 7 juillet 1977 à Londres lors de la tournée "The A Day At the Races Tour "

Tous les musiciens et Freddie avaient les cheveux longs.

 

Titres joués lors du concert : Lieu : Londres

Date : 6 (et 7) juillet 1977

Tournée : A day at the races tour

Procession - Tie Your Mother Down - Ogre Battle White Queen (As It Began)-  Somebody to Love - Killer Queen Good - Old-Fashioned Lover Boy The Millionaire Waltz  - You're My Best Friend - Bring Back That Leroy Brown Death on Two Legs (Dedicated to…) - Sweet Lady - Doing All Right - Brighton Rock - You Take My Breath Away - White Man - The Prophet's Song

- Bohemian Rhapsody  (Freddie disparait et revient avec une tenue noire)

- Keep Yourself Alive - Stone Cold Crazy In the Lap of the Gods... Revisited Now I'm Here

Encore: Liar Encore 2: Lucille (Little Richard cover) Jailhouse Rock (Elvis Presley cover) God Save the Queen ([traditional] cover)

Paroles adressées au public : Voici les propos prononcés pendant le concert. Freddie a vraisemblablement beaucoup de choses à dire à la foule de sa ville.

Freddie : Bonsoir tout le monde. Vous tous, messieurs dames, comment vous sentez vous ce soir? Etes vous prêt pour un peu de rock n roll? Un peu plus de rock n roll? Nous allons faire exactement ça.
Merci de venir à notre premier concert à Londres depuis si longtemps. Merci de nous réserver un accueil aussi chaleureux. Merci. OK. C'est le vrai carnaval, n'est ce pas ? Vous pouvez bien voir, devant? Je devrai m'occuper de ça demain, n'est ce pas? Nous avons un... Je dois continuer... Nous avons beaucoup de musique à vous jouer ce soir, tirée de nos différents albums. Alors, restez ici. Nous allons commencer directement par un morceau intitulé White Queen

Freddie : Merci beaucoup, messieurs dames et les autres. Comme vous le savez c'était tiré d'un précédent album, tiré de... J'espère que vous vous rappelez de l'album Queen II, est ce que vous vous en rappelez? Bien. Je pense que nous allons jouer quelques chansons de plus de cet album. Cela a été aussi introduit sur le nouvel EP, pour ceux qui l'ignorent. OK, parlons d’autre chose. Maintenant, nous aimerions jouer quelque chose de notre dernier album, A Day At The Races. Et ça... Je dois vous en parler, écoutez. Le titre de la chanson est Somebody To Love, et nous aurions besoin de votre coopération. Comme vous le savez, sur cette piste, il y a beaucoup de voix et tout et tout, et nous ne sommes que 4 sur scène ce soir. Nous aimerions que vous nous aidiez pour les choeurs, ne soyez pas timides.

Brian (avant Killer Queen) : Merci. Bonsoir. Merci de nous accueil...(Brian begaie, car il était nerveux!) accueillir ici, chez nous. Je sais qu'une grande partie d'entre vous nous suit depuis longtemps, depuis le Marquee et le Rainbow, l'Hammersmith Odeon et autres. Merci de nous donner l'opportunité de nous produire dans ce lieu ridicule. J'espère que vous pouvez entendre, et voir. Nous allons nous mettre aussi proches de vous que nous pouvons. C'est un genre de medley. Nous allons nous décoincer un peu sur celui là. Voici le medley.

Freddie (après avoir fait quelques saluts): J'adore poser. C'est pour la presse. OK. Que pourrions nous faire pour vous maintenant? Laissez moi réfléchir... Voudriez vous quelque chose un poil plus soft, un poil plus calme, ou quelque chose de plus heavy? Quelque chose de légèrement plus heavy. OK. Laissez moi voir. Je dois vous dire qu'il fut un temps où nous avions un tas de demandes pour jouer des chansons et les présenter. (Quelques personnes devant deviennent un peu agitées) Ecoutez moi, mes chéris, écoutez! (Freddie salue une nouvelle fois.) Je peux faire ça toute la nuit si vous voulez! Je vais juste vous dire le titre de la chanson. C'est Death On Two Legs. C'est à propos d'un sale vieil homme que j'ai connu, enfin bref... (Freddie ne commencerait à accuser directement leur ancien manager Norman Sheffield, pour qui la chanson a été écrite, qu’à partir de 79.)

Freddie : OK, nous voudrions... C'est l'heure du champagne pour moi. A la votre!! J'allais vous faire un long discours, mais oubliez ça. A la vôtre. Prenez du champagne au petit déjeuner demain. Allez juste dehors et achetez le. OK, maintenant nous aimerions présenter une très célèbre cheminée qui pend autour du cou de Mr May. Elle est aussi connue comme sa guitare. Nous allons faire jouer Brian May dans la chanson suivante. Elle s’appelle Brighton Rock.

Brian : Merci beaucoup, vous êtes très sympa. Merci de me faire plaisir encore une fois. Je vais vous jouer quelques tendres et douces choses (Il gratouille brièvement sur sa guitare acoustique 12 cordes, puis continue) : Je dois juste vérifier que ça marche, parce que nous n'utilisons pas souvent ces trucs, vous comprenez. Nous n'avons pas d'orchestre ce soir, parce que nous vous avons ramené le groupe sur le devant de la scène, démontrant leur virtuosité sur plusieurs instruments. Cette chanson s'appelle '39. Si vous voulez chanter en même temps et vous lever, faites le s'il vous plaît. (Roger crie) : Chantez avec nous!

Freddie : Merci mes cheris, vous êtes ??? (insulte difficile à traduire). Merci. Je pense que c'est vraiment intéressant de faire ces trucs acoustiques, vous ne pensez pas? Je pense que dans le futur, nous devrions vraiment penser à en introduire un peu plus.
Donc Brian devra en écrire quelques uns, parce que moi, je ne peux pas. OK . Avant de vous tourmenter avec un peu , un genre de rock’n roll heavy et autres jusqu'à la fin, je voudrais juste calmer un peu le jeu, bien, je voudrais que vous écoutiez attentivement une toute petite chanson. C'est moi au piano, et ça s'appelle "You Take My Breath Away".

Freddie : Merci. Et peut être que la prochaine fois nous ramènerons un orchestre, amènerons avec nous un orchestre, qu'est ce que vous en pensez? Ca coûte plus cher. Je me sens vraiment diabolique ce soir (Il serre son poing en disant cela).
Ok, nous avons deux chansons maintenant pour vous, deux chansons en une. Elles ont toutes les deux été écrites par Brian. Je dois vous dire que chaque soir où nous avons joué la chanson, ces deux chansons sur la tournée, elles semblaient se bonifier chaque soir, cela dépendait des répétitions, bien sûr. Mais cela dépend beaucoup du public aussi. Jusqu'à présent, vous avez été un peu cool et sophistiqués, "mais bougez vous le cul", ok?? Nous pouvons tous être sympa et cool, mais je veux dire que vous devez vous lâcher des fois. Alors c'est une chanson, elle commence avec White Man.

Brian : OK, nous allons vous ramener quelques vieux souvenirs aujourd'hui, parce que nous nous faisons vieux, regardez. Nous aimerions ramener certaines choses que nous avions faits pour Sheer Heart Attack, et la première chose... merci... la première chose que nous allons faire est In The Lap Of The Gods... Revisited.

 

Source

Voici les paroles de Freddie quelques années plus tard, concernant ses tenues de scènes :

"Quand je me souviens de toute cette laque noire de les nails, gaze, satin et tout ce qui propose, je me dis : « Dieu ! Que faisait-il? ». Seulement besoin de tout cela directement. Cela m’a fait me sentir plus en sécurité. Mais maintenant non. J’ai un peu mûri. Je m’en souviens et je me dis : « Oh, quel ! », quelle ridicule « tante » ! » Et puis j’ai ri de ça. C’est embarrassant pour moi de me souvenir de tant de ces tenues maintenant, mais à cette époque, je prenais cela très au sérieux. Cependant, j’ai aussi toujours eu une certaine dose d’humour. "

Publié dans concerts, Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article