Freddie Mercury Forever

John Deacon musicien de Queen

15 Mars 2022 Publié dans #musiciens

  • John Richard Deacon, né le 19 août 1951 à Oadby, dans le comté de Leicestershire en Angleterre, est un musicien, et auteur-compositeur britannique. Il mène sa carrière musicale en tant que bassiste du groupe Queen jusqu'en 1997, où il prend sa retraite.
  • Date/Lieu de naissance : 19 août 1951 à Leicester, Royaume-Uni
  • Parents : Lilian Deacon, Arthur Henry (décès 1962)
  • Epouse : Veronica Tezlaff (m. 18.01.1975)
  • Enfants :  Robert Deacon (18.01.1975) Michael Deacon (3.02.1978) Laura Deacon (25.06.1979)  Joshua Deacon (1983),  Cameron Deacon (7.11.1993), Luke Deacon (5.12.1992)
 

1951 : John Deacon en Angleterre. Enfant, il se passionne pour l'électronique tout en se lançant dans la musique, influencé par les Beatles. Formation : King's College de Londres

1956 : Ses parents l’inscrivent à l’école primaire The Lindon Junior School à Evington.

1958 : Il a 7 ans lorsque ses parents lui achètent sa première guitare électrique, une Tommy Steele rouge en plastique.

1960 : La famille déménage à Oadby, dans la banlieue de Leicester, et John entre à la Langmoor Junior School

À la fin des années 1960, John Deacon s'était inscrit à l'Université de Londres, Chelsea College, pour poursuivre ses études d'électronique tout en laissant une place à la musique. À l'automne 1970, il a vu un groupe appelé Queen jouer mais n'a pas été ému.

1962 :  A 11 ans, alors qu’il vient d’entrer au Gartree High School, il décide d’apprendre à jouer de la guitare acoustique et commence à économiser pour pouvoir s’en acheter une, en distribuant les journaux le matin. Bientôt il réunit l’argent nécessaire et en joue dans son garage avec ses amis.

Cette même année, son père meurt d’une crise cardiaque, ce qui affecte beaucoup le petit John car ils étaient très proches.

The Opposition en 1965 drums) Clive Castledine (bass)

1965 : Il a commencé à jouer de la guitare avec le groupe The Opposition à l'âge de 14 ans, et est finalement passé à la basse, le groupe devenant ainsi The New Opposition. 

  • Richard Young (vocals, lead guitar)
  • John Deacon (rhytm guitar)
  • Nigel Bullen (drums)
  • Clive Castledine (bass)

Il est encore à Leicester quand il forme son premier groupe, The Opposition, en 1965, à l'âge de 14 ans. Le groupe est alors composé de Richard Young (chant), Clive Castledine (basse), Nigel Bullen (batterie) et John à la guitare rythmique. Il a emprunté de l’argent à Richard pour pouvoir se payer sa Hofner.

Il est aussi chargé d’archiver tout ce qui concerne le groupe comme des coupures de journaux, des publicités mettant en vedette The Opposition. Ils donnent beaucoup de concerts à Leicester et ses alentours.

The New opposition

1966 :  un nouveau membre, nommé Pete Bart, remplace le bassiste Clive Castledine. Le groupe pense que Clive a un niveau en dessous des autres. John Deacon, qui a acheté une basse EKO, reprend le poste immédiatement. Et comme le groupe a changé de formation, ils adoptent le nom de The New Opposition.

  • Richard Young (vocals, guitar, organ) |John Deacon (bass)
  • Nigel Bullen (drums) | David Williams (lead guitar from July 1966, later vocals) |Ronald Chester (lead guitar from autumn 1966, vocals)

En septembre 1966, John entre à la Beaucamp Grammar School de Leicester. L’électronique l’intéresse toujours et il continue ses études avec beaucoup d’enthousiasme, bien que cela ne l’empêche pas de donner des concerts avec son groupe, qui s’est déjà fait un nom en jouant dans des clubs et des fêtes de particuliers.

1967 : En janvier 1967, le groupe change de nouveau son nom, il redevient The Opposition, puis Art en mars 1968.

  • David Williams (vocals, guitar) | John Deacon (bass) | Nigel Bullen (drums) | Richard Young (keyboards) | Ronald Chester (lead guitar) | Pete "Pedro" Bartholomew (vocals) | Richard Frew (guitar) - was in the band for just 1 month, than replaced by Ronald Chester |Carl (vocals) - lead singer for a month or two, left early in 1967

1969 : En juin 1969, John Deacon passe et obtient son General Certificate of Education avec huit O-Level et trois A-Level, tous avec une note de A. Après quatre ans passés avec le groupe, Deacon joue son dernier concert en août 1969. Il quitte les Art pour se consacrer à ses études, car il vient d’être accepté au Chelsea College de Londres, où il va étudier l’électronique.

Alors qu’il a obtenu les first Class Honours Degree pour sa première année, John Deacon change d’établissement et s’inscrit au King's College.

1970

Bien qu’il ait laissé sa basse et son ampli chez lui à Oadby, après un peu plus d’un an passé sans jouer, il décide alors de rejoindre un nouveau groupe au début de la seconde année. Il convainc sa mère de lui apporter son matériel à Londres. Et comme son colocataire, Peter Stoddart, joue de la guitare, ils forment un nouveau groupe avec deux autres camarades de classe, ils s’appellent "les Deacon". Mais John n’est pas très satisfait, il trouve le niveau du groupe trop faible.

  • John Deacon (bass) | Don Carter (drums) | Peter Stoddard (guitar) |Albert (guitar)

1970À ce moment-là, Queen a déjà été formé par Brian May, Freddie Mercury et Roger Taylor, John Deacon a vu Queen en concert en octobre 1970.

1971 : Au début de l’année 1971, il se rend avec son ami Peter Stoddart et une amie nommée Christine Farnell au Maria Assumpta Teacher Training College. Christine leur présente trois de ses amis : Roger Taylor, Brian May et John Harris. Et comme les deux membres de Queen cherchent un bassiste, ils demandent à John s’il aimerait faire un essai avec eux.

Quelques jours plus tard, il est auditionné à l’Imperial College de Londres et devient le dernier membre à rejoindre le groupe en février 1971. John Deacon a été choisi pour son talent musical, son calme et ses connaissances en électronique. Les membres de Queen pensent que son caractère est propice à une bonne adaptation et intégration (le groupe existe depuis presque un an).

Entrée dans le groupe Queen. John Deacon a rencontré le guitariste du groupe Brian May et le batteur Roger Taylor et a été invité à auditionner pour le poste de bassiste. John Deacon a obtenu le concert, et ainsi, avec le chanteur virtuose Freddie Mercury déjà à la barre, la formation Queen qui durera deux décennies est née. John était le musicien le plus discret et le plus calme.

1972 : John a été diplômé en électronique en juin 1972 et commence la préparation d’une MSc.

1974 : Mais il arrête définitivement les cours en mars 1974, à mi-chemin de l’obtention de sa maîtrise, en raison du succès obtenu par Queen.

  • Dans le premier album de Queen, on peut voir inscrit Deacon John au lieu de John Deacon. Mais, plus tard, il demandera que son nom soit remis dans le bon sens. En effet, John n’était pas d’accord avec ce changement que Roger Taylor et Freddie Mercury avaient décidé pour lui.
  • La première chanson qui a été créditée en partie à John Deacon est Stone Cold Crazy sur l’album Sheer Heart Attack ; cette musique est signée Queen. Mais sa première vraie composition personnelle est Misfire du même album. Il a eu beaucoup plus de succès avec son deuxième titre You're My Best Friend, qui a été un tube international. En effet, c’est la première fois qu’une musique signée John Deacon sort en 45 tours.

    En plus de son travail de musicien, John Deacon s’est chargé des finances du groupe.

1975 : Il épouse le 18 janvier 1975 dans l'église carmélite de Kensington Church Street sa femme d'origine polonaise Veronica Tetzlaff ils auront 6 enfants. Il achète une maison victorienne à Putney. A la sortie de Bohemian Rhapsody qui rapporte un gros paquet d'argent au groupe.

 Veronica était alors déjà enceinte de 2 mois. Nigel Bullen, ancien co-membre de John du groupe du Leicestershire «The Opposition», était le «meilleur homme» lors du mariage.

Naissance de son fils Robert Deacon le 18 juillet 1975

1978 : Naissance de son fils Michael Deacon

1979 : Naissance de sa fille Laura Deacon

1980 : Projets parallèles Au milieu des années 1980, John Deacon avait également commencé à jouer avec d'autres groupes. Il a joué sur le single "Picking Up Sound" de Man Friday & Jive Junior et a joué avec The Immortals, qui a sorti le morceau "No Turning Back".

 John Deacon était connu pour être le membre du groupe le plus silencieux et le plus introverti. Écrit ''Another One Bites the Dust''

1983 : Naissance de son fils Joshua Deacon

1984 : La chanson, que Michael Jackson a suggéré de sortir en single, a atteint la première place du classement Billboard Hot 100 et la deuxième du classement R&B, a remporté un American Music Award et a été saluée comme un classique de la musique pop. Deacon a eu un autre succès de l'album de 1984 The Works avec le single provocant qu'il a écrit, "I Want to Break Free". (Le morceau était accompagné d'une vidéo amusante du groupe dans divers types de drags domestiques.)

1986 :  John réalise son premier et unique travail comme soliste. Il forme le groupe The Immortals avec Robert Ahwai et Lenny Zakatek, pour enregistrer un seul et unique single intitulé No Turning Back, qui apparaîtra dans le film Biggles, dans lequel John fait une petite apparition.

1988 : John Deacon a également travaillé avec Elton John et a fait partie de la bande originale du film Biggles : Adventures in Time (1988).

1991 : Il a pris sa retraite, Le monde de la musique s'est arrêté pour lui, le jour où il a perdu Freddie Mercury mort du SIDA en 1991, et les autres membres du groupe de Queen ont donné un concert commémoratif / de collecte de fonds au stade de Wembley l'année suivante avec une gamme d'artistes invités destinés à l'association demandée par Freddie avant de mourir. 

1992 Bassiste, auteur, compositeur, musicien du groupe Queen de 1971 à 1992. Il a pris sa retraite au moment de la disparition de Freddie Mercury. Le groupe est devenu l'un des plus grands groupes musicaux au monde, connu pour ses fusions musicales innovantes et ses spectacles théâtraux et explosifs.

Naissance de son fils Luke Deacon

1993 : Naissance de sa fille Cameron Deacon

 1995 John Deacon a également joué de la basse sur des morceaux inachevés de Mercury qui composaient l'album posthume de Made in Heaven .

1997 : John Deacon a retrouvé ses camarades de groupe et Elton John pour une interprétation de "The Show Must Go On" lors de la première de "Ballet for Life" de Maurice Béjart.

John Deacon a choisi de prendre sa retraite et de quitter les projecteurs du public, Brian May et Roger Taylor continuant à se produire en tant que QUEEN et à proposer de nouvelles productions. John Deacon a vécu près de Londres avec sa femme et ses enfants.  Il signe de temps des autographes lorsque les fans le reconnaissent dans la rue.

John leur a donné son approbation pour la reprise de We are the champions, mais il a été tout de même mécontent de la reprise par Robbie Williams, accompagné de Brian May et Roger Taylor, pour la bande-originale de Chevalier. Dans une interview au Sun il dit :

« C'est l'une des meilleures chansons jamais écrites, et je pense qu'ils l'ont gâchée. Je ne veux pas être méchant, mais disons que Robbie Williams n'est pas Freddie Mercury. Freddie ne pourra jamais être remplacé - et certainement pas par lui. »

John Deacon est un bassiste et auteur-compositeur qui a joué avec le groupe Queen. Il a écrit les tubes "You're My Best Friend" qu'il a écrit pour sa femme Veronica qu'il venait d'épouser et "Another One Bites the Dust".  "I Want to Break Free" ainsi que le son de "Under Pressure". ainsi qu'il a coécrit Friends Will Be Friends avec Freddie Mercury

John Deacon a eu plusieurs projets parallèles au cours des années 1980 et a pris sa retraite de l'entreprise après la mort du chanteur Freddie Mercury .

Tous les quatre membres de Queen étaient des auteurs-compositeurs et ont contribué au succès du groupe.  Il avait également des penchants R&B/soul et a trouvé son exutoire sonore dans le hit funk/disco massif, "Another One Bites the Dust", de l'album "The Game" .

John joue de la guitare acoustique, électrique, de la contrebasse, du piano, du synthétiseur et du triangle, ainsi que de la batterie.

Il a souvent utilisé ses doigts en studio pour jouer, mais en concert il se sert, sur plusieurs chansons, d'un médiator. Deux de ses marques de fabrique sont de lécher ses doigts lorsqu’il joue et de coincer deux médiators sous son pickguard.

John Deacon musicien de Queen
John Deacon musicien de Queen
John Deacon musicien de Queen
John Deacon musicien de Queen
John Deacon musicien de Queen
John Deacon musicien de Queen
John Deacon musicien de Queen
John Deacon musicien de Queen
John Deacon musicien de Queen
John Deacon musicien de Queen

Alors que Smile cherche activement un  bassiste, Freddie, Brian et Roger durant le printemps 1970 avec un ancien camarade de collège de Roger qui se nomme Mike Grose.

Le groupe donne quelques conseils sous le nom de Smile au profit de la croix rouge à Truro, un concert organisé par la mère de Roger Taylor à l'impérial College.

Après trois concerts Mike décide de quitter le groupe et c'est Barry Mitchell qui le remplace sur les recommandations d'un ami de Roger, il restera jusqu'en janvier 1971.

Il choisit de quitter Smile par manque de succès, après un bref passage de Doug Bogie qui ne laisse pas une grande impression par la groupe. Et c'est alors que John Deacon qui a été recommandé par un ami commun qui prend la place vacante en février 1971. C'est alors que QUEEN commence à avoir du succès !

sous titre en français

Melinda et bien d'autres ont demandé à quoi ressemblait la relation de Freddie avec John Deacon. Lorsque John a rejoint Queen, Freddie a en quelque sorte pris John sous son aile, pour essayer de le protéger des extrêmes du style de vie rock and roll, car Freddie estimait que John était le plus innocent du groupe. Ils sont devenus de très bons amis et Freddie était très heureux lorsque John a trouvé la stabilité sous la forme de sa femme Veronica. Ils travailleraient en étroite collaboration dans le studio et vous remarquerez qu'il y a quelques compositions Deacon/Mercury car John a estimé qu'elles n'auraient pas eu lieu sans la contribution de Freddie. La mauvaise santé de Freddie a beaucoup affecté John car il se sentait impuissant à aider son ami et je pense que c'est l'une des raisons pour lesquelles John a quitté le monde de la musique en 1997. Peter Freestone

Ian voulait savoir ce que Freddie dirait de l'absence de John du groupe maintenant. C'est une question très difficile car elle ne s'est jamais posée du vivant de Freddie. Connaissant Freddie comme je le connaissais, je dirais qu'il penserait simplement, c'est ce qu'il veut faire, alors c'est ce qui se passera. Freddie n'a jamais poussé personne à faire quelque chose qu'il ne voulait pas faire. Chacun était libre de se faire sa propre idée. Je suis sûr que si Freddie était encore avec nous, Queen serait aussi avec nous avec John, faisant toujours de la merveilleuse musique. John a décidé qu'il en avait assez de ça et a laissé la musique derrière lui. J'aime toujours voir Brian et Roger faire de la musique, parce que c'est ce qu'ils veulent faire. Peter Freestone

Francisco a posé des questions sur le rôle de John Deacon dans l'enregistrement de l'album Innuendo. Il n'y a jamais eu de moment où un membre du groupe a été utilisé comme musicien de session. Bien sûr, il y avait des moments où on n'en utilisait pas autant, prenez par exemple John's Back Chat et même I Want to Break Free où il y a très peu ou pas de guitare. Je suppose que seuls Freddie et Roger ont été pleinement occupés par la création d'un morceau.

Comme je l'ai déjà dit, un membre du groupe arrivait en studio avec une idée, mais le résultat final était l'apport des quatre gars, plus le coproducteur de l'époque. Aussi pour Sergio, j'ai bien peur que Seven Seas of Rhye soit bien avant mon temps et que Freddie n'ait jamais vraiment discuté de ce monde magique avec moi.

En réponse à la question d'Olly concernant Freddie écrivant sa musique, Freddie savait lire la musique, car il suivait des cours de piano quand il était jeune, mais généralement, lorsqu'il composait ses chansons, il créait la musique autour de progressions d'accords, et comme tout ce qu'il jouait était enregistré, il n'avait pas besoin d'écrire les notes. Je me souviens qu'une fois à Garden Lodge, Freddie m'a demandé d'écrire les accords pendant qu'il les jouait. Il a ensuite rangé le papier jusqu'à la prochaine session d'enregistrement, a joué les accords et il s'est souvenu de l'air qu'il avait en tête auparavant. Peter Freestone

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article