Freddie Mercury et Queen Fan club France et Région Bourgogne

Freddie Mercury Forever

La séparation provisoire d'avec Queen

Freddie se trouve à Los Angeles et rencontre Michael Jackson qu'il invite dans son studio d'enregistrement. Michael lui aurait suggéré de faire son propre album en solo. Dès 1983, l'idée fait son chemin et Freddie reçoit une proposition de CBS, qu'il accepte.

Témoignage de Freddie Mercury pendant sa coupure avec le groupe pour la réalisation de ses deux albums, 4 millions de dollars par CBS lui a été proposé par la firme. Freddie n'aurait pas hésité car il trouvait que les tournées se répétaient sans arrêt et il avait de tenter sa chance sur un album solo qui n'a pas autant marché qu'il l'espérait.

« Je suis possédé par l'amour. Je suis un romantique. Je suis aussi un homme des extrêmes. Je pense que les chansons de cet album reflètent l'état de ma vie ; une sélection variée d'ambiances. Je voulais écrire un lot de chansons qui sont sorties sous le nom de Freddie Mercury. Ce n'est pas comme commencer une nouvelle carrière, c'est plutôt partir sur une tangente. 

Je sens que je fais ça avec toute l'expérience que j'ai acquise avec Queen. Mais c'est juste moi. Je contrôle." « C'est comme peindre un tableau ; il faut s'en éloigner pour voir à quoi ça ressemble. Je m'éloigne de Queen et je pense que ça va donner une chance à tout le monde. Mais bien sûr, je retravaillerai avec Queen, cela ne fait aucun doute."

Intitulé à l'origine Made In Heaven, Freddie a changé d'avis quelques semaines seulement avant la mise sous presse de l'album, préférant à la place la pertinence, telle qu'il la percevait, de Mr Bad Guy. Cependant, Made In Heaven était destiné à fournir à Roger, Brian et John un titre approprié pour le dernier album de Queen - bien qu'une décennie plus tard, en novembre 1995.

Pour ce projet, les trois membres restants du groupe rassembleraient minutieusement les voix laissées derrière eux. de Freddie – enregistré à Montreux au cours de ses derniers mois – pour en faire un album final homogène. Ils revisiteraient également respectueusement deux des chansons de Freddie de Mr Bad Guy - I Was Born To Love You et Made In Heaven.

Freddie : « A la base, j'étais perdu pour un titre, mais en ce qui me concerne, les titres d'album sont sans importance. Je ne savais pas comment l'appeler, mais j'avais ce que je pensais être un très beau morceau appelé Made In Heaven, qui semblait évoquer une sorte d'image. Mais pour être honnête, je ne suis pas vraiment inquiet à ce sujet. C'est ce que vous écoutez qui compte, pas le titre. Ne jugez pas un livre à sa couverture ! - bien qu'il y ait une belle photo de moi sur cette couverture."

En raison d'engagements avec Queen, Freddie n'a jamais eu l'occasion de tourner avec Mr Bad Guy. Dans les deux semaines suivant la sortie de l'album, le groupe s'était lancé dans des tournées en Nouvelle-Zélande, en Australie et au Japon. 1985, bien sûr, s'est conclu avec la performance inoubliable du groupe au Live Aid, le 13 juillet, et sans doute la plus belle "heure" de Freddie Mercury sur scène - une pour laquelle il restera dans les mémoires. Freddie Mercury

Mack Reinhold

Mack : « Les chansons de Mr Bad Guy sont venues très vite, mais bien sûr cette fois c'était si différent parce qu'il n'y avait pas de groupe. Freddie était très content de l'album. Je pense que l'une des choses qu'il voulait le plus faire, c'était le grand truc orchestral, ce qu'il n'a jamais vraiment eu à faire avec Queen.

 Freddie était en fait très modeste à propos de ses chansons, mais il savait quand il en écrivait une bonne. C'est ce que j'appelle le génie; il s'asseyait, écrivait quelque chose, et c'était si bon qu'il ne le remettait même pas en question ou ne l'analysait pas. Souvent, il disait : " Que pensez-vous des paroles ? ", et je répondais : " Très bien ! ", et il disait : " Attendez une minute ", et changeait un accord ici et là, puis un grand sourire viendrait sur son visage alors qu'il me disait : 'Maintenant, c'est mieux, n'est-ce pas !'

Mr Bad Guy a engendré quatre singles, I Was Born To Love You, Made In Heaven, Living On My Own et Love Me Like There's No Tomorrow, dont le troisième devait plus tard fournir à Freddie son premier et unique solo n ° 1.

Malheureusement, ce devait être une distinction posthume, car le mix radio Living On My Own de No More Brothers de juillet 1993, est venu 20 mois après le décès de Freddie. Il s'est vendu à plus de deux millions d'exemplaires et a valu à son créateur un prix Ivor Novello. Il aurait été justement fier.

Freddie a ainsi dédié l'album de Mr Bad Guy : "à mon chat Jerry - aussi Tom, Oscar et Tiffany et tous les amoureux des chats à travers l'univers  !"

Angelo voulait en savoir plus sur la quasi rupture du groupe dans les années 80. Il fut un temps avant Live Aid où le groupe s'était séparé, à cause de diverses choses. Freddie était principalement influencé de l'extérieur du groupe. Il enregistrait son premier album solo et se faisait dire par Paul Prenter qu'il était plus grand que le reste du groupe, qu'il serait mieux tout seul.

Queen était ensemble depuis environ 14-15 ans à l'époque et Freddie pensait qu'il ne restait plus grand-chose que le groupe dans son ensemble pouvait donner au monde. Après une réunion de big band en Suisse, ils ont pensé qu'ils allaient essayer une fois de plus, les résultats parlent d'eux-mêmes…. Ils ont sorti l'album Magic, The Miracle, Innuendo et les morceaux que Freddie a enregistrés pour les autres avant novembre 1991, et n'oubliez pas Barcelona, ​​que Freddie considérait comme l'une de ses meilleures œuvres. Quand il s'agissait de ça. Peter Freestone

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article