annonce du décès de freddie mercury

Publié le par Freddie Mercury Forever

Pas peur de mourir

Freddie a révélé une fois qu'il n'avait pas peur de mourir parce qu'il avait `` vécu une vie bien remplie ''. Le chanteur tragique a dit un jour: «Si je suis mort demain, je m'en fous, j'ai vraiment tout fait.»

Il y a quatre ans, il avait prédit: «Je ne m'attends pas à fabriquer de vieux os. De plus, je m'en fiche, je n'ai certainement aucune aspiration à vivre jusqu'à 70 ans - ce serait ennuyeux.

Freddie a nettoyé sa vie amoureuse après la mort de plusieurs amis du sida. Il a déclaré: «J'ai été totalement dévasté lorsque j'ai entendu parler de mes amis qui sont morts du sida, cela m'a fait comprendre la gravité de la maladie. Quand tu es jeune, c'est tellement plus difficile. Je pensais l'autre jour - nous avons de la chance d'avoir semé notre folle avoine - mais ils ne font que commencer. C'est quelque chose que les jeunes doivent maîtriser.

Il a ajouté: «J'avais l'habitude de vivre pour le sexe. Étonnamment, je suis allé complètement dans l'autre sens maintenant. Cela a changé. J'ai arrêté de sortir et je suis presque devenue religieuse, j'étais extrêmement promiscuité mais j'ai arrêté tout ça. Je ne manque pas ce genre de vie.

 

 

Freddie a vécu ses derniers mois avec un grand courage, il a continué d'enregistrer jusqu'à ce qu'il n'en puisse plus.

Il n'a jamais voulu admettre qu'il était atteint du Sida pour protéger ses proches ainsi que les musiciens, d'après le livre de Selim Rauer, il se faisait transfuser du sang pendant 8 heures pour survivre.

Il supportait de la chimiothérapie, il prenait des médicaments et des anti douleurs. Son corps était rempli de plaie, son pied était détérioré il avait du mal à marcher.

Il a arrêté ses traitements quelques jours avant sa mort. Il a juste gardé des anti douleurs.

Brian May le guitariste du groupe au cours d'une interview avec le Sunday Times (via le Daily Telegraph) son pied a dû être amputé. Au cours d'un diner Freddie lui a montré Et il a dit: 'Oh Brian, je suis désolé de t'avoir énervé en te montrant ça.' Et j'ai dit, 'Je ne suis pas contrarié, Freddie, sauf pour réaliser que vous devez supporter toute cette douleur terrible.'"

Ses musiciens ont témoignés, disant qu'ils s'est battu jusqu'au bout et qu'il aurait pu vivre plus longtemps s'il y avait eu les médicaments d'aujourd'hui.

 

LONDRES, GRANDE-BRETAGNE - 8 SEPTEMBRE 2014 : C'est le signe commémoratif de Freddie Mercury dans Feltham

Publié dans Mort

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
La passion des chats quel bonheur !
Répondre